400 MDHS pour des projets de développement dans la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima

5437685854_d630fceaff_b-
1899
Partager :

Le Conseil régional de Tanger-Tétouan-Al Hoceima a mobilisé, au cours de l'année 2016, une enveloppe budgétaire d'environ 400 millions de dirhams (MDH) pour des projets de développement. 

Lors d'une conférence de presse consacrée à la présentation du bilan des réalisations de la région durant l'année précédente, le président du conseil, Ilyas El Omari, a qualifié ce bilan de « positif », faisant savoir que les réalisations enregistrées au niveau de la région du Nord, un an après la mise en œuvre du processus de la régionalisation avancée, concernent différents domaines tout en accordant une priorité aux secteurs de l'enseignement, de la santé et de l'emploi.

Le conseil aspire dans les années à venir à trouver des solutions aux problèmes auxquels est confrontée la population locale, à consacrer davantage la dimension régionale et à garantir une justice territoriale entre les provinces de la région, à même de répondre aux aspirations de l'ensemble des citoyens, a-t-il souligné, ajoutant que l'élaboration du plan régional de développement, qui a enregistré un retard, devra être achevée à la fin du mois de mars pour son approbation. 

Sur le plan sanitaire, El Omari a précisé qu'une enveloppe de 25,4 MDH a été consacrée à l'amélioration des services médicaux d'urgence au sein des hôpitaux de la région, alors qu'un montant de 12 MDH a été réservé au soutien au centre régional d'oncologie à Al Hoceima dans le cadre de deux conventions de partenariat conclues avec le ministère de la santé.

S'agissant de l'éducation et de la formation, le président du conseil régional a indiqué qu'un budget de 100 MDH a été alloué dans le cadre de projets visant le soutien à l'école publique, l'amélioration de l'offre éducative, la valorisation du capital humain et le renforcement de la formation dans la région de manière à répondre aux besoins du marché du travail, en plus de la construction de classes préfabriquées (20 MDH), le renforcement de l'offre universitaire (63 MDH) et la lutte contre l'analphabétisme (10 MDH). 

Concernant la promotion de l'emploi, le conseil a procédé à la conclusion de plusieurs conventions de partenariat visant notamment l'amélioration des opportunités d'emploi, le soutien à la mobilité des chercheurs d'emploi, le développement du tissu entrepreneurial et l'emploi des jeunes non-diplômés dans la région ainsi que des immigrés issus d'Afrique subsaharienne, a fait savoir Ilyas El Omari.

Il a ajouté qu'en matière d'environnement, le conseil s'est engagé dans plusieurs initiatives, en particulier l'organisation de la Med COP22 qui a eu lieu en juillet dernier à Tanger et sa participation à la COP22 tenue à Marrakech, outre la création d'une Maison du climat à la ville du Détroit.

Par ailleurs, un soutien financier d'un montant global de 70 MDH a été réservé à des associations de la société civile opérant dans divers domaines, en particulier les secteurs sanitaire, sportif et culturel, a-t-il dit, notant que la société civile constitue une force de proposition importante et joue un rôle efficace dans l'instauration de la démocratie locale.