Aide humanitaire à Gaza : L'UNRWA réclame un financement urgent

5437685854_d630fceaff_b-
343
Partager :

L'Office de secours et de travaux des Nations-Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) réclame un financement supplémentaire urgent de 60 millions de dollars pour pouvoir continuer à subvenir aux besoins alimentaires de plus de la moitié des Palestiniens vivant dans la bande de Gaza, a indiqué mardi l’ONU.

Plus d'un million de personnes à Gaza risquent de ne pas avoir assez de nourriture en juin si l’UNRWA ne reçoit pas ces fonds d’ici fin mai, selon les Nations-Unies, qui avertissent que sans ce financement supplémentaire d’urgence, l’agence onusienne aura de grandes difficultés à fournir de la nourriture à plus de la moitié de la population de Gaza qui se trouve dans une situation de pauvreté et lutte contre l’insécurité alimentaire.

L’UNRWA est presque entièrement financé par des contributions volontaires et l’appui financier dont il dispose a été dépassé par la croissance des besoins. En effet, en 2000, moins de 80.000 réfugiés de Palestine recevait une aide sociale de l'UNRWA à Gaza. 19 ans plus tard, ils sont plus d'un million à avoir besoin d'une aide alimentaire d'urgence sans laquelle ils ne peuvent vivre.

"Un chiffre multiplié par 10 en raison du blocus qui a conduit à la fermeture de Gaza et son impact désastreux sur l'économie locale, les conflits successifs qui ont rasé des quartiers et des infrastructures publiques, ainsi que la crise politique palestinienne actuelle, qui a commencé en 2007 avec l'arrivée du Hamas au pouvoir à Gaza", a déclaré Matthias Schmale, Directeur des opérations de l'UNRWA, cité dans un communiqué.