Al Hoceima: renvoi à vendredi du procès devant la Cour d’appel de Casablanca

5437685854_d630fceaff_b-
731
Partager :

Les mis en cause dans les événements d’Al Hoceima comparaîtront à nouveau, vendredi prochain, devant la Cour d’appel de Casablanca, a indiqué le procureur général du roi près cette juridiction, au terme de l’audience de ce mardi 9 janvier

Lors de cette séance, qui s’est déroulée en présence de tous les accusés, qu'ils soient en détention ou en liberté conditionnelle, le parquet a poursuivi la réplique aux requêtes et vices de procédure relevés par la défense, qualifiant de "sans fondement" les allégations de torture des prévenus, a souligné le procureur général du Roi dans une déclaration de presse.

Le ministère public a assuré n’avoir constaté aucune trace de violence sur les accusés lors de leur présentation devant le parquet ou leur audition préliminaire par le juge d’instruction, de même qu’ils n’ont pas signalé de tels actes, a-t-il poursuivi.

Il a ajouté que les examens et les expertises médicales ordonnés à temps par le parquet et le juge d’instruction ont confirmé l’absence de toute trace de violence, a encore relaté le procureur général du roi.

Le parquet a aussi rappelé que les avocats de la défense ont effectué 64 visites à leurs clients au cours de leur garde à vue et n’ont formulé aucune observation à cet effet.

S’agissant des interrogatoires, des écoutes téléphoniques, des perquisitions et des saisies, le ministère public a affirmé que ces opérations ont été conduites dans le strict respect de la Loi, a fait observer la même source.