Algérie: Le directeur général de la sûreté nationale limogé

5437685854_d630fceaff_b-
649
Partager :

Le directeur général de la sûreté nationale algérienne, Abdelghani Hamel, a été démis, ce mardi 26 juin, de ses fonctions et remplacé par Mustapha El-Habir, a rapporté l'agence de presse algérienne (APS)

Le président Abdelaziz Bouteflika a signé deux décrets, l'un mettant fin aux fonctions de Hamel en tant que chef de la police, et l'autre portant nomination d’El-Habiri à la tête de ce corps de sécurité, a indiqué l'APS qui cite un communiqué de la présidence algérienne.

Cette décision intervient sur fond de la saisie récemment de quelque 700 kg de cocaïne en Algérie et de l'implication du chauffeur personnel de Hamel dans cette affaire, selon la presse algérienne.

Dans des déclarations rapportées mardi par la presse locale à propos de la saisie de cette quantité de cocaïne par l'armée algérienne, Hamel a affirmé que "celui qui veut lutter contre la corruption doit être propre", ajoutant que l'enquête préliminaire sur cette affaire menée par la gendarmerie a connu des "dépassements".

En 2010, Hamel a quitté l'armée et a été nommé chef de la DGSN en remplacement de Ali Tounsi, tué par balles par l'ex-chef de l'unité aérienne de la police, Chouaib Oultache, qui a été condamné à la peine de mort.