Attijariwafa bank, la valeur la plus échangée sur le marché central en 2017

5437685854_d630fceaff_b-
794
Partager :

A l'image de l'année 2016, Attijariwafa bank maintient en 2017 sa position de valeur la plus échangée sur le marché central avec 13,9% des volumes échangés, soit un volume quotidien moyen (VQM) de 22 millions de dirhams (MDH), selon les analystes de Sogécapital Bourse

En termes de volumétrie, le VQM échangé sur le marché central durant l’exercice écoulé s'est élevé à 156,3 MDH, contre 128,3 MDH une année auparavant, souligne la société de bourse dans une rétrospective du marché actions de la Bourse de Casablanca pour l’année 2017.

Pour sa part, Itissalat Al-Maghrib (IAM) se hisse à la deuxième place avec 9,5% du volume total, soit un VQM de 15 MDH, suivie de BCP, Addoha, Cosumar et Marsa Maroc avec des parts respectives de 8,5%, 7,5%, 6,5% et finalement 6,2%.

Alliances Développement Immobilier (ADI) a intégré, quant à elle, le palmarès des valeurs les plus échangées sur le marché central pour se positionner au huitième rang avec une part de 4,6%, soit un VQM de 7,3 MDH, ajoute la même source, notant qu’au total, les 10 valeurs les plus actives ont drainé 69,7% du volume total en 2017, contre 73,5% en 2016.

S’agissant de la volumétrie de l’année 2017, elle totalise 63,5 milliards de dirhams (MMDH) en hausse de 25,9% par rapport à celle de 2016, relève Sogécapital Bourse dans sa publication annuelle.  

Sur la même période, 39,5 MMDH et 24,1 MMDH ont été échangés respectivement sur le marché central et le marché de blocs, contre 32,1 MMDH et 18,4 MMDH un an auparavant, soit une hausse de 23,1% et 30,9% respectivement, précise la même source.

Les mois de juin et décembre ont connu les plus importants volumes respectivement de 8,4 MMDH et 20,3 MMDH. En contrepartie, les mois d’avril et octobre ont enregistré les plus faibles volumes sur l’année avec respectivement 2,1 MMDH et 2,6 MMDH, a-t-elle fait remarquer.

Au terme de l'année 2017, la capitalisation boursière a marqué une hausse de 7,5% par rapport à fin 2016 pour atteindre 627 MMDH. La répartition sectorielle fait ressortir, d’après Sogécapital Bourse, une hausse de la capitalisation des banques, qui passe de 33,8% en 2016 à 34,4% en 2017.

Le secteur "Pétrole, Chimie et Mines" a profité, lui, de l'augmentation de capital de Managem de près de 974 MDH pour gagner 240 points de base (pdb) entre 2016 et 2017 et dépasser le secteur "Bâtiment & Matériaux de Construction".

En termes de classement, la société de bourse note que le secteur bancaire demeure de loin le premier secteur de la cote, suivi du secteur "Télécommunications" et "Pétrole, Chimie et Mines" avec respectivement 18,8% et 12,8% en 2017.

Attijariwafa bank et Managem, classées en haut du podium, ont contribué positivement à la hausse de la capitalisation du marché avec +14,4 MMDH et +7,8 MMDH respectivement.

En contrepartie, LafargeHolcim Maroc et IAM sont les valeurs qui ont contribué le plus à la baisse de la capitalisation du marché avec -10,9 MMDH et -7 MMDH respectivement.