Cybercriminalité : le Maroc parmi les 3 pays africains les plus ciblés par des cyberattaques

5437685854_d630fceaff_b-
859
Partager :

Casablanca - Le cybercrime est un des risques les plus susceptibles de frapper l'économie, les entreprises et les organisations au cours des 10 prochaines années à l'échelle mondiale, a estimé, mardi à Casablanca, le directeur général de Dataprotect Ali El Azzouzi.

"La sécurité des systèmes d'informations (SSI) est aujourd'hui l'une des fonctions clés de la bonne gouvernance", a indiqué M. El Azzouzi lors d’une rencontre avec les médias à l’occasion de la célébration du 10ème anniversaire de Dataprotect axée sur les enjeux de la cybersécurité.

Relayant des études et rapports récents, M. El Azzouzi a fait savoir que" la cybercriminalité coûte 600 milliards de dollars par an à travers le monde, et que le Maroc figure parmi les 3 pays africains les plus ciblés par des cyberattaques".

"Le système bancaire au Maroc est moderne et utilise des moyens informatiques très ouverts sur l'écosystème. C'est l'une des principales raisons pour lesquelles le Royaume est ciblé", a expliqué El Azzouzi, soulignant, par ailleurs, que les acteurs du secteur bancaire national investissent beaucoup dans la lutte contre la cybercriminalité.

Le Maroc, conscient des enjeux de la cybersécurité, a mis en place un certain nombre de dispositifs notamment par la création de la Direction générale de la sécurité des systèmes d’information (DGSSI) et la Commission nationale de Contrôle de la protection des données à caractère personnel (CNDP).

Cette rencontre a été l'occasion pour Dataprotect de présenter son "Security operations Center" (SOC), ouvert en septembre 2014 pour répondre aux besoins grandissants et de plus en plus pointus des entreprises . Le SOC de Dataprotect est le seul au Maroc a être certifié ISO 27001.

Depuis sa création, ce centre n’a cessé d’évoluer sur plusieurs niveaux de veille, de traitement, d’analyse et de prévention des cyberattaques, même dans les cas les plus délicats, développant ainsi une solide expertise et une importante banque de "Use cas". Il compte actuellement une vingtaine de clients marocains et internationaux, principalement dans le secteur financier (banques et assurances), le secteur public (eau et électricité) ainsi que le secteur de la santé.

Le SOC, actuellement en pleine expansion, sera bientôt complété par l’ouverture de trois nouveaux SOC à Paris, Dakar et Dubaï.

Créée en 2009, Dataprotect s’est développée pour devenir un acteur au niveau régional dans l’écosystème de la cybersécurité, disposant d’une équipe de plus de 140 consultants multidisciplinaires. Avec 80% de son chiffre d’affaires réalisé à l’étranger, l'entreprise opère aujourd’hui dans plus de 35 pays, avec plus de 500 clients dont 100 banques, en Afrique, en Europe, au Moyen Orient et en Asie Pacifique.

En juillet 2019, le spécialiste de la cybersécurité, a décroché l’accréditation PCI PIN Security par PCI Security Standards Council, une norme de sécurité exigée par le consortium PCI SSC, compose? d’American Express, Discover Financial Services, JCB International, MasterCard, et Visa Inc.

Seul en Afrique, Dataprotect fait partie des 16 structures à disposer aujourd’hui de cette certification dans le monde.