Hausse de 3% du résultat net part de BMCE Bank of Africa au 1er semestre 2017

5437685854_d630fceaff_b-
515
Partager :

Le groupe BMCE Bank of Africa a enregistré une hausse de son résultat net part de 3%, à 1.288 millions de dirhams, au 1er semestre 2017, a annoncé, ce lundi 2 octobre à Casablanca, l'administrateur, directeur général du groupe, Brahim Benjelloun Touimi

Le premier semestre a été caractérisé par une performance remarquable du Core Business, malgré la quasi-stagnation du PNB, a-t-il expliqué lors d'une conférence de presse dédiée à la présentation des résultats du groupe à fin juin, précisant que cette performance est due notamment à «un effort soutenu de maîtrise des risques».

Il a fait observer que l’internationalisation croissante du groupe, comme en atteste l’évolution de la contribution des activités à l’international de +18%, représente désormais 41% de son résultat net part, contre 36% en juin 2016.

Il a, en outre, indiqué que la quasi-stagnation du PNB consolidé (-0,2%), à 6.691 millions de dirhams, est liée au recul du résultat sur opérations de marché de -51%, en raison de la performance exceptionnelle réalisée l’année dernière sur les rendements obligataires, notant que la hausse de la contribution de l’international de +9% au PNB consolidé, issue principalement de l’Afrique subsaharienne, représente 44% des revenus du groupe.

S’agissant de la croissance du total bilan consolidé, Brahim Benjelloun Touimi a fait savoir qu’elle s’est située à +4,5%, à près de 320 milliards de dirhams, avec des crédits à la clientèle représentant 60% du total bilan consolidé de +6,7%.


Concernant l’augmentation des dépôts de la clientèle consolidés, elle affiche une évolution de +2,9% à fin juin, représentant 61% du total du passif consolidé, a souligné le responsable.

Par ailleurs, il a fait valoir que le coefficient d’exploitation a connu, de son côté, une hausse de +2,5% à 55,6% à fin juin, contre 53,1% durant la même période de l’année précédente, impactée principalement par la stagnation du PNB consolidé.