L'ADII et Renault Maroc scellent leur partenariat

5437685854_d630fceaff_b-
439
Partager :

L'Administration des Douanes et des Impôts Indirects (ADII) et le groupe Renault Maroc ont scellé leur partenariat par la signature, ce lundi 14 mai à Rabat, d'une convention portant sur l'octroi du label "Opérateur économique agréé (OEA) Sécurité-sûreté" à l'usine Renault de Tanger, et d'un protocole d'accord pour lutter contre la contrefaçon

La signature de cette convention, à l'issue de la réunion d'un comité de pilotage ADII-Renault qui a été coprésidé par le directeur général de l'ADII, Nabyl Lakhdar et le directeur général du Groupe Renault Maroc, Marc Nassif, en présence du directeur général de l'Usine Renault de Tanger, Jean-François Gal, doit permettre à l'usine de bénéficier de ce statut qui garantit à la Douane la fiabilité de l'entreprise labellisé en termes de sécurité et de sûreté au niveau de la chaîne logistique, indique un communiqué conjoint de l'ADII et Renault. Ce label permet également à son détenteur de bénéficier d'une gamme personnalisée de facilités douanières allant de la simplification des formalités douanières à la réduction des coûts des opérations de dédouanement, ajoute la même source.

S'agissant du protocole d'accord conclu entre les deux parties, il a pour mission de lutter contre la contrefaçon des marques commerciales détenues par le groupe automobile français, de renforcer les mesures aux frontières en matière de contrefaçon et de développer la collaboration entre les deux partenaires pour lutter plus efficacement contre ce phénomène et ses répercussions négatives sur l'économie nationale et la compétitivité des entreprises, fait savoir le communiqué.

En vertu de ce protocole, le groupe Renault Maroc s'engage à mettre son expertise dans ce domaine à la disposition de l'ADII à travers la mise en place d'actions de formation techniques approfondies sur les produits Renault et Dacia au profit des douaniers marocains de l'ensemble des ports du royaume et du renforcement de la coopération bilatérale en matière d'échange d'informations.

Faisant de l'accompagnement des projets d'envergure et des investissements étrangers au Maroc une priorité, la Douane veille à bâtir un partenariat durable et constructif avec les entreprises étrangères implantées dans le royaume en vue de leur assurer un soutien et un appui de qualité, souligne le communiqué.