L'Africa Security Forum du 21 au 23 novembre à Rabat

5437685854_d630fceaff_b-
302
Partager :

L’Africa Security Forum 2018 (ASF), une plateforme internationale de débats autour des enjeux sécuritaire du continent africain, se tiendra du 21 au 23 novembre à Rabat, sous le patronage du roi Mohammed VI

Organisée par le centre de recherche et d’études géostratégiques, "Atlantis" sous le thème «Redéfinir les Axes de la Coopération Internationale face aux menaces du XXIème Siècle», cette rencontre annuelle qui réunit les acteurs les plus influents du domaine de la sécurité et de la défense à l’échelle internationale accueillera près de 400 participants issus de 50 pays dont 35 africains.

Résolument tourné vers le continent africain, l’ASF porte l’ambition d’ouvrir le débat et d’enclencher la réflexion sur les problématiques sécuritaires et de défense que rencontre l’Afrique avec l’objectif de mobiliser et de fédérer pour un partage d’expériences optimales et la définition d’une vision transversale, a fait savoir, lundi à Casablanca, le président du Think-Tank '’Atlantis’’, Driss Benomar lors d’une conférence de presse consacrée à la présentation de cet événement.

La thématique retenue pour cette édition est d’une importance capitale, l’objectif étant de contribuer, à l’issue du Forum, à l’émergence de pistes permettant de redéfinir les axes de la coopération internationale, face aux menaces endogènes et exogènes du XXIème siècle afin de préparer le continent africain à ces nouveaux défis, a-t-il expliqué, notant que les recommandations de cette rencontre seront soumis aussi bien aux gouvernements des pays participants, à l’Organisation des Nations Unis qu’aux organisations internationales. L’Africa Security Forum 2018 se déclinera en trois axes majeurs à savoir la "Migration et développement socio-économique", le ''Cyber terrorisme, e-réputation et big data” et ''Extrémismes et lutte contre la radicalisation''.

Co-organisé avec le Forum International des Technologies de la Sécurité, "Fits", l’ASF constitue une plateforme d’échange et de rencontre entre les centres de recherches, les officiels et les grandes entreprises publiques et privées.

A l’instar des éditions précédentes, ce Forum accueillera cette année des participants de très haut niveau opérant ou concernés par les domaines de la sécurité et de la défense notamment des représentants gouvernementaux, des autorités ministérielles, de hauts responsables des administrations, des Think Tanks internationaux, des chercheurs et des experts de la société civile.