L'évolution vers la mobilité électrique s'opère ''à la vitesse nécessaire''

5437685854_d630fceaff_b-
685
Partager :

L'évolution vers la mobilité électrique s'opère "à la vitesse nécessaire", a affirmé, vendredi à Rabat, le chef du gouvernement, Saâd Eddine El Otmani.

Le débat sur la mobilité électrique intervient dans un cadre général de mise en oeuvre de la stratégie nationale de développement durable adoptée en Conseil des ministres présidé par le Roi Mohammed VI, a souligné M. El Otmani qui intervenait lors d'une réunion ministérielle consacrée à l'examen du projet de promotion des "voitures vertes".

Dans ce sens, le chef du gouvernement a estimé que la promotion de la mobilité électrique nécessite une étude minutieuse en concertation avec les différents départements ministériels concernés, comme elle est tributaire de programmes opérationnels et précis en vue de concrétiser ce projet sur des bases solides.

M. El Otmani a, par ailleurs, souligné la nécessité d'amorcer des dynamiques en matière de mobilité électrique dans la perspective d'une évaluation et d'une conception claires, eu égard aux bénéfices qui en découlent pour le Maroc, notant l'importance d'adopter les mesures nécessaires pour que le processus prenne la bonne trajectoire.

Mettant en avant l'inéluctabilité de suivre et d'être en phase avec les changements que connait le monde dans le domaine de protection de l'environnement, le chef de l'exécutif a appelé à inscrire cette nouvelle orientation dans une vision déterminée, et ce à la vitesse nécessaire à l'accompagnement des évolutions que connaissent les secteurs concernés.

Ont pris part à cette réunion les ministres de l'Industrie, de l'investissement, du commerce et de l'économie numérique, de l'Énergie, des mines et du développement durable, ainsi que du ministre délégué auprès du ministre de l'Intérieur, du ministre délégué chargé des Affaires générales et de la gouvernance et du secrétaire d’État auprès du ministre de l’Énergie, des mines et du développement durable chargée du développement durable.

La rencontre s'est déroulée en présence également du directeur du Transport routier et de la sécurité routière au ministère d’Équipement, du transport, de la logistique et de l'eau et de représentants du ministère de l’Économie et des finances.