Le gouvernement présente les dispositions du PLF 2020 aux partenaires économiques et sociaux

5437685854_d630fceaff_b-
319
Partager :

Rabat - Le Chef du gouvernement Saâd Dine El Otmani a tenu, lundi à Rabat, une réunion avec les représentants des centrales syndicales les plus représentatives et la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) en vue de leur présenter les dispositions générales du Projet de Loi de Finances (PLF) 2020.

Dans un communiqué, le département du chef du gouvernement a fait savoir que cette réunion, qui s'inscrit dans le cadre du respect des engagements du 25 avril 2019 dans la perspective d'institutionnaliser le dialogue social, se tient avant la présentation du PLF au Conseil de gouvernement, et vise à permettre aux partenaires économiques et sociaux de faire part de leur avis et propositions concernant ce projet de loi.

Cité dans le communiqué, M. El Otmani a souligné que le gouvernement reste ouvert à toutes les propositions, relevant qu'à travers cette rencontre annuelle, l'exécutif tente de rassembler les avis et prendre connaissance des attentes des partenaires économiques et sociaux par rapport aux différentes questions pour affiner certaines des dispositions du PLF avant de le présenter au conseil de gouvernement.

Le Chef du gouvernement a saisi l'occasion pour renouveler son attachement à la régularité du dialogue social avec les partenaires, saluant les efforts déployés par l'ensemble des intervenants en dépit des divergences sur nombre de questions, a indiqué le communiqué.

Il a souligné que "l’intérêt de la nation et des citoyens demeure notre objectif central", ajoutant que "c'est pour cette raison que nous nous réunissons et oeuvrons conjointement pour améliorer les offres, dialoguer et tenter de signer des accords, tout en travaillant d'arrache-pied pour améliorer les conditions de vie des citoyens".

Il s'agit de la première réunion entre le gouvernement, la CGEM et les centrales syndicales les plus représentatives après l'accord tripartite signé le 25 avril dernier avec les partenaires économiques et sociaux.

M. El Otmani, poursuit la même source, a fait observer que le gouvernement a ratifié, depuis la signature de cet accord, une quarantaine de décrets qui ont nécessité un "travail de précision pour la mise en œuvre des dispositions de cet accord tripartite", soulignant qu'une "partie de celui-ci a été mise en application et qu'une autre est en cours".

À cet égard, le chef de gouvernement a rappelé l'augmentation des salaires des fonctionnaires, le relèvement du salaire minimum dans nombre de secteurs, et l'augmentation des allocations familiales pour les fonctionnaires du secteur public.

M. El Othmani a également noté que l'augmentation des salaires et des rémunérations des salariés du secteur privé est entrée en vigueur en partenariat avec les partenaires économiques.

 

lire aussi