Les agences urbaines, un acteur majeur dans l’impulsion du développement

5437685854_d630fceaff_b-
188
Partager :

Le ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville, Mohamed Nabil Benabdellah, a insisté, mercredi 17 mai à Laâyoune, sur le rôle des agences urbaines dans l’encouragement de l’investissement et l’impulsion du développement local et des projets structurants.

« Pour les cinq prochaines années, il est nécessaire que les agences urbaines se penchent sur la mise en place des mécanismes appropriés en vue d’impulser l’investissement et d’encourager les grands projets, l’objectif étant de contribuer au développement local et à la création des richesses et des postes d’emploi au profit des différentes couches de la société », a souligné Benabdellah, qui présidait La 12ème session du conseil d’administration de l’agence urbaine de Laâyoune.

Aux côtés de leurs missions en matière de planification urbaine (élaboration des documents d’urbanisme) de la gestion de l’espace, du développement des villes et d’aménagement urbain, les agences urbaines sont désormais appelées à veiller à la facilitation de l’investissement et à jouer un rôle plus important dans la dynamique de développement, a-t-il insisté.

Tout en mettant en avant le travail accompli par les agences urbaines à travers le royaume, le ministre a mis l’accent sur l’importance d’une forte synergie entre tous les intervenants locaux pour la réalisation des projets structurants, la promotion de l’investissement et la consolidation du développement local.

Lors de cette session, qui s’est déroulée en présence du wali de la région de Laâyoune, gouverneur de la province de Laâyoune, Yahdih Bouchaab, des gouverneurs des provinces de Tarfaya et Boujdour, Jamail Raiss et Larbi Touijer, ainsi que des élus et des responsables locaux, les membres du conseil d’administration ont suivi un exposé sur le bilan des réalisations de l’agence urbaine de Laâyoune en 2016.

En 2016, l'agence urbaine de Laâyoune a adopté un plan d'action portant essentiellement sur l'adhésion effective au processus de soutien et d'accompagnement des axes du nouveau modèle de développement des provinces du sud, dans le cadre d'une vision participative, intégrée et ouverte sur tous les partenaires et les intervenants, a affirmé la directrice de l’agence, Toufa Andour.  Les activités de l’agence urbaine de Laâyoune en 2016, telles que présentées par Andour, ont porté sur la généralisation de la couverture du territoire de la région en documents d’urbanisme, la réalisation d’études et de plans d’aménagement urbain, la gestion urbaine, outre les activités à caractère foncier et juridique.

Au cours de cette session, le conseil d’administration a notamment adopté le procès verbal de la 11ème  session, les rapports moral et financier au titre de l’année 2016, le plan d’action 2017 et le plan d’action prévisionnel de l’agence pour 2017-2018.

Le plan d’action 2017 porte, entre autres, sur des actions de planification urbaine, notamment la poursuite de l’étude relative au schéma directeur d’aménagement urbanistique de la Grande-Laâyoune, en plus de l’achèvement des études liées à la réalisation de la charte architecturale et urbanistique des villes de Laâyoune et Boujdour et de l’adoption de l’étude de réalisation d’un schéma de transport urbain de la ville de Laâyoune.

Il s’agit également de la réalisation des schémas structurels et des plans de restructuration de certains quartiers à Laâyoune, Boujdour-El Mersa et Tarfaya.