Maroc Telecom: Hausse du résultat net ajusté part du Groupe au 1er trimestre 2018

5437685854_d630fceaff_b-
452
Partager :

Sur les trois premiers mois de 2018, l'opérateur historique des télécommunications, Maroc Telecom, affiche un résultat net ajusté part du Groupe de 1,58 milliards de dirhams (MMDH), en progression de 5,6% (+4,5% à taux de change constant) par rapport à la même période de 2017, a annoncé ce lundi 23 avril le groupe

Cette appréciation du RNPG est attribuable à la croissance à la fois du résultat net des activités au Maroc et à l’International, souligne l’opérateur, doublement coté à la Bourse de Casablanca et de Paris, dans un communiqué.

"Les résultats de ce premier trimestre confirment la pertinence de la stratégie et l’efficience du modèle de Maroc Telecom. La politique d’investissement du Groupe se poursuit pour accompagner l’appétence croissante des clients pour le Très Haut Débit Mobile et Fixe", a déclaré le président du directoire, Abdeslam Ahizoune, à l’occasion de la publication des résultats trimestriels. Cité dans le communiqué, Abdeslam Ahizoune a ajouté que les nouvelles activités en Afrique subsaharienne affichent une forte croissance et confortent Maroc Telecom dans ses choix de croissance externe sur des marchés à fort potentiel.

A fin mars 2018, la première capitalisation de la Bourse de Casablanca a réalisé un chiffre d’affaires (CA) consolidé de plus de 8,99 MMDH, en hausse de 5,6% (+3,5% à taux de change constant), grâce à la croissance importante du CA au Maroc (+4,6% vs. T1 2017) et dans les filiales (+4,9% à taux de change constant). Pour sa part, le résultat opérationnel avant amortissements (EBITDA) atteint 4,48 MMDH, en progression de 5,7% (+4,1% à taux de change constant).

Cette performance tient essentiellement, selon le Groupe, au retour à la croissance de l’EBITDA au Maroc et aux efforts d’optimisation des coûts ayant permis une hausse maîtrisée des coûts opérationnels (+1,8% à taux de change constant). La marge d’EBITDA progresse, elle, de 0,3 point à taux de change constant et se maintient au niveau élevé de 49,8%. Le communiqué, publié sur le site web de la Bourse de Casablanca, laisse également apparaître un résultat opérationnel (EBITA) ajusté consolidé du groupe Maroc Telecom en appréciation de 8% (+6,6% à taux de change constant) à 2,86 MMDH, sous l’effet combiné de la hausse de l’EBITDA et de la baisse de 0,3% (à taux de change constant) de la charge d’amortissement.

La marge d’exploitation ajustée progresse, ainsi, de 0,7 point (+0,9 point à taux de change constant) pour atteindre 31,8%. De son côté, le nombre de clients du Groupe atteint près de 59 millions à fin mars 2018, en progression de 7,8% sur un an, tiré essentiellement par la croissance soutenue des parcs Mobile des filiales ainsi que par la hausse des parcs Haut Débit Mobile et Fixe au Maroc.

Pour ce qui est des flux nets de trésorerie opérationnels (CFFO) ajustés, ils s’établissent à 1,80 MMDH, en baisse de 23,1% par rapport à la même période de 2017 en raison d’effets de saisonnalité de la variation du Besoin en Fonds de Roulement (BFR). S’agissant des faits marquants exceptionnels, le Groupe indique que le premier trimestre 2018 a été marqué par le paiement de 275 millions de dirhams (MDH) pour les licences en Côte d’Ivoire et au Gabon.

Les comptes du premier trimestre 2017 intégraient 183 MDH de charges de restructuration (impact cash de 553 MDH au premier trimestre 2017) et le paiement de 438 MDH pour les licences en Côte d’Ivoire et au Togo, a-t-il noté.