Pèlerinage 2017 : ouverture d’une enquête sur des problèmes d’hébergement de certains pèlerins

5437685854_d630fceaff_b-
388
Partager :

Le ministère du tourisme, du transport aérien, de l’artisanat et de l'économie sociale a annoncé qu’une enquête approfondie est en cours afin de déterminer les responsabilités des agences de voyage impliquées dans un incident organisationnel relatif à l'hébergement de certains pèlerins 

Alors que les retours de l'opération pèlerinage 1438/2017 encadrée par les agences de voyage (183 agences pour 16800 pèlerins) ont démarré, le ministère du tourisme, du transport aérien, de l’artisanat et de l’économie sociale dresse un bilan provisoire faisant état d’une opération sans incident majeur ayant porté atteinte à la sécurité et à la survie des pèlerins.

Cependant, sur le plan organisationnel, un incident relatif à des problèmes d’hébergement des pèlerins de 22 agences de voyages (dont 17 appartenant au club dénommé "club national des agences de voyages marocaines CNAVM" dit "Mantouj Mouyassar") est venu entacher cette opération, déplore le ministère dans un communiqué, ce lundi 11 septembre.

Depuis la survenue de cet incident, il y a lieu de souligner la mobilisation des équipes du ministère sur place ainsi que celles du ministère des Habous et des affaires Islamiques en coordination avec les autorités saoudiennes afin de s’assurer que l’ensemble des pèlerins soient logés dans de bonnes conditions et que les agences de voyages concernées s’engagent à prendre toutes les dispositions financières et organisationnelles nécessaires au respect de leurs engagements contractuels, souligne le communiqué.

Le ministère du tourisme, du transport aérien, de l'artisanat et de l'économie sociale déclare ainsi qu’une enquête approfondie est en cours afin de déterminer les responsabilités desdites agences de voyage et que les sanctions nécessaires seront prises avec célérité et fermeté à l’encontre de celles ayant failli à leurs engagements, précise la même source.