Police : Arrestations à Tanger et Sidi Yahya El Gharb

5437685854_d630fceaff_b-
655
Partager :

 

Tanger : Trafic de drogue et de psychotropes (DGSN)

Tanger - Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Tanger ont procédé, jeudi tôt dans la matinée, sur la base d’informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire, à l’interpellation d'un individu pour son implication présumée dans une affaire de trafic de drogue et de psychotropes.

Dans un communiqué, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) indique que le suspect (39 ans), arrêté dans une station balnéaire de Tanger en compagnie de son gendre, faisait l'objet de huit avis de recherche au niveau national délivrés par les services de sûreté de Tanger, Tétouan et de Kénitra, pour trafic de drogue et de psychotropes.

Les opérations de fouille ont permis de saisir 200 grammes de cocaïne, une bouteille de gaz lacrymogène, 170.000 dirhams et une somme d'argent en monnaie européenne, ainsi que deux voitures, dont une 4X4, selon la même source.

Les deux prévenus ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent en vue d’élucider les tenants et aboutissants de cette affaire qui s’inscrit dans le cadre des efforts continus déployés par les services de sûreté afin de lutter contre le trafic de drogue et des psychotropes, conclut le communiqué.

Sidi Yahya El Gharb : implication présumée dans l'organisation d'opérations d'immigration clandestine

Rabat - Les éléments de police relevant du commissariat de Sidi Yahya El Gharb ont interpellé, jeudi matin, un individu âgé de 30 ans pour son implication présumée dans une affaire d’organisation d'opérations d’immigration clandestine, de fraude et d’escroquerie.

Dans un communiqué, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) indique que le suspect a été arrêté à la suite d'une plainte déposée par quatre victimes l'accusant de fraude et d'escroquerie, ajoutant que les quatre victimes avaient remis au mis en cause une somme de 20.000 dirhams chacun en contrepartie d'une opération d'immigration clandestine, qui devait être lancée, dans la nuit de mercredi, depuis une plage de Moulay Bouselham.

Les mesures de pointage ont révélé que le prévenu fait l'objet d'un avis de recherche, lancé le 25 juin dernier par la Gendarmerie royale de Casablanca, pour son implication présumée dans une affaire similaire liée à l’organisation d’opérations d'immigration clandestine.

Une enquête judiciaire a été ouverte sous la supervision du parquet compétent avec l'individu arrêté en vue d'élucider les tenants et aboutissants de cette affaire et déterminer l'ensemble des crimes qui lui sont reprochés, conclut le communiqué.