Police en action

5437685854_d630fceaff_b-
183
Partager :

Marrakech : Démantèlement d'une bande criminelle spécialisée dans le vol qualifié

Les services de police de Marrakech ont réussi, mardi, à mettre hors d’état de nuire une bande criminelle spécialisée dans le vol qualifié, avec coups et blessures à l’aide de l’arme blanche.

Les trois mis en cause formant cette bande criminelle et qui faisaient l’objet d’un avis de recherche à l’échelle nationale, ont été interpellés par les services du District de police de Sidi Youssef Ben Ali, avec l’appui du service préfectoral de la police judiciaire et ce, suite à une série d’investigations sur le terrain, indique-t-on de source sécuritaire. 

Le 9ème arrondissement de police avait reçu une plainte déposée contre une personne non identifiée pour le vol d’une motocyclette, a rappelé la même source, ajoutant que l’enquête approfondie diligentée dans ce sens a permis d’établir l’identité du principal mis en cause qui s’activait au sein d'une bande criminelle.

Une opération de haute surveillance a été, par la suite, menée au niveau de plusieurs endroits bien précis, et marquée par une descente des limiers de police qui ont réussi à arrêter les prévenus au terme d’une embuscade minutieusement montée.

Les mis en cause ont été placés en garde à vue sous la supervision du parquet général compétant pour les besoins de l’enquête, en attendant d’être déférés devant la justice, précise la même source.

Et de conclure qu’il a été procédé à la saisie de deux motocyclettes volées, qui ont été restituées à leurs propriétaires, alors que l’enquête se poursuit pour l’arrestation d’éventuels complices dans le cadre de ces affaires criminelles.

Arrestation de l'un des deux suspects impliqués dans une affaire de coups et blessures ayant entraîné la mort

Marrakech - Les services de la préfecture de police de Marrakech ont arrêté, mardi, l’un des deux suspects présumés impliqués dans une affaire de coups et blessures ayant entraîné la mort d’un quadragénaire.

La victime, qui vivait en état de vagabondage, a rendu l’âme à l’hôpital où elle a été transportée, a indiqué une source sécuritaire, précisant que le sans abri a été trouvé dans un terrain désert au niveau des jardins de la Menara.

Selon la même source, les recherches et investigations menées par les éléments de la police judiciaire aussi bien sur les lieux du drame qu’auprès de l’entourage de la victime, ainsi que les expertises techniques et scientifiques réalisées dans le cadre de l’enquête, ont permis l’établissement de l’identité de deux suspects, dont l’un d’eux a été interpellé, mardi, par les mêmes services.

Le mis en cause a été placé en garde à vue, en coordination avec le parquet général compétent, pour les besoins de l’enquête, alors que les recherches se poursuivent pour l’arrestation de son complice, souligne-t-on de même source.

Arrestation d'un quinquagénaire soupçonné d'usurpation de fonction régie par la loi et d’escroquerie

Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Marrakech ont arrêté, mercredi, une personne âgée de 58 ans pour son implication présumée dans une affaire d'usurpation de fonction régie par la loi, de vol et d’escroquerie.

Selon les premiers éléments de l’enquête, le suspect a usurpé la fonction de psychiatre en ouvrant un faux cabinet au quartier M'hamid à Marrakech, a indiqué la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué, ajoutant que le prévenu, qui ne dispose d'aucun niveau d'enseignement ou de diplôme académique, a également conçu des cachets portant sa fausse fonction aux fins d'escroquerie et de fraude.

Il a été procédé à l'arrestation du mis en cause après avoir soupçonné ses actes frauduleux et épuisé toutes les procédures de coordination avec les services médicaux et les autorités territoriales compétentes, explique la même source, précisant que le présumé a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet général compétent afin de dévoiler tous les actes criminels qu'il aurait commis.