''Regards : Photographie Camerounaise'' à Casablanca

5437685854_d630fceaff_b-
329
Partager :

Casablanca - Le vernissage de l’exposition baptisée "Regards : Photographie Camerounaise", reflétant différents aspects de l’environnement camerounais tant en milieu rural qu’urbain, a eu lieu, mercredi soir à Casablanca, en présence d’une pléiade d’artistes.

Organisée dans le cadre de la Biennale Internationale de Casablanca (BIC), dans son nouveau Project Space, cette exposition s’inscrit dans le programme d’incubation 2019-2020, en préparation de la cinquième BIC 2020 qui aura lieu du 24 septembre au premier novembre 2020.

Présentant les travaux de Romuald Dikoumé, Blaise Djilo, Max Mbakop, Yvon Ngassam, Antoine Ngolkedo’o et Charlotte Yonga, "Regards : Photographie Camerounaise" est née d’une collaboration entre la biennale et Yaounde Photo Network, plateforme photographique camerounaise indépendante, a indiqué, à cette occasion, la directrice artistique de la BIC, Christine Eyene.

La série Bandjoun (2017) de Ngassam est le résultat d’une résidence menée à Bandjoun Station, résidence et centre d’art créé par l’artiste camerounais Barthélémy Toguo à Bandjoun, un des plus importants royaumes du Cameroun, situé à l’Ouest du pays, a-t-elle expliqué. La série Concertation (2017-2018) de Blaise Djilo est un documentaire photographique sur une expérience de consultation communautaire dans l’Adamaoua (Nord et Extrême-Nord du Cameroun), quant à une gestion des ressources naturelles locales, essentiellement basée sur les relations humaines.

Le BIC Project Space, qui abrite cette manifestation permettra avant tout d’interagir avec la scène artistique locale, de travailler avec une diversité de publics, de mener des ateliers et formations aux métiers d’art, et tenir des réunions de consultation, a-t-elle souligné. 

Cette événement a été également ponctué par une exposition d’art vidéo et une série de projections d’œuvres d’Afrique et de la diaspora, intitulée "Digital Africa : Casablanca", rassemblant des vidéastes établis et émergents, sélectionnés suite à un appel à candidatures qui s’est tenu du mois de décembre 2018 à février 2019.