Signature d’une convention de partenariat pour la mise à niveau des infrastructures sportives

5437685854_d630fceaff_b-
884
Partager :

La Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) a signé, ce jeudi 10 août à Rabat, une convention de partenariat avec quatre départements ministériels pour la mise à niveau d'infrastructures sportives dédiées à la pratique du football, au titre de la période 2017-2021

Ce partenariat a été signé par le président de la FRMF, Faouzi Lekjaa, le ministre délégué auprès du ministre de l'Intérieur, Noureddine Boutayeb, le ministre de la Jeunesse et des sports, Rachid Talbi Alami et le ministre de l'Equipement, du transport, de la logistique et de l'eau, Abdelkader Amara. La convention concerne également le ministère de l'Economie et des finances.

Intervenant à cette occasion, Talbi Alami a salué le travail accompli par la FRMF durant la précédente période au cours de laquelle, a-t-il dit, beaucoup de chantiers ont été réalisés et dans des délais très courts, notant que la reconduction de ce partenariat comprend de nouveaux éléments relatifs à la poursuite du processus de mise à niveau des terrains de football au niveau national, après les 107 stades mis aux normes de la FIFA.

Le Maroc a construits ces dernières années un grand nombre de terrains de proximité, lesquels feront l'objet d'un nouveau programme de gestion en vue d'une meilleure exploitation, soit l'un des principaux buts de ce partenariat, a indiqué le ministre.

Pour sa part, Amara a salué l'action de tous les intervenants dans le processus de mise à niveau des infrastructures sportives entamé lors des quatre dernières années, soulignant que la prochaine période (2017-2021) doit être marquée par la mise en oeuvre du principe de bonne gouvernance, indispensable dans la bonne gestion des infrastructures, notamment la gestion déléguée pour laquelle a opté la FRMF.

Le ministère de l'équipement, du transport, de la logistique et de l'eau met à la disposition de la FRMF SA grande expérience en matière de gestion au niveau des directions d'équipement, a-t-il ajouté, formulant le souhait que les prochaines années connaissent la réalisation d'infrastructures importantes pour atteindre les objectifs de ce partenariat d'envergure.

De son côté, le président de la FRMF a rappelé que cet accord de partenariat s'inspire de la lettre royale adressée aux assises nationales sur le sport en 2008 et qui relève l'importance des infrastructures, surtout celles destinées aux jeunes des quartiers et dans les petites villes.

Les infrastructures ont un rôle crucial dans l'organisation des grandes manifestations, a-t-il indiqué, relevant que les difficultés de la pratique footballistique ne se limitent pas seulement aux clubs d'élite mais sont plus complexes au sein des ligues régionales qui connaissent la programmation de quelque 3000 matches chaque semaine, a-t-il affirmé.

Lors du précédent partenariat, a-t-il rappelé, 109 terrains ont été réalisés et équipés en gazon synthétique aux normes internationales, 9 terrains de clubs d'élite ont été équipés en gazon naturel, dont quatre ont déjà été livrés, alors que les autres stades bénéficient désormais de l'éclairage, outre la rénovation du Centre National de Football (CNF) de Maâmora, dont les travaux seront achevés en mars 2018.

En ce qui concerne le partenariat 2017-2021, Lekjaa a souligné que l'action de tous les intervenants doit se poursuivre selon le même rythme en privilégiant la formation pour élaborer une feuille de route claire devant favoriser la prospection des talents dans les terrains de proximité et les intégrer au CNF.