Tanger: exposition en commémoration du premier vol humain dans l’espace

5437685854_d630fceaff_b-
316
Partager :

La Chambre de commerce, d’industrie et des services de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima abrite une exposition commémorant la Journée de l’espace, célébrée le 12 avril en Russie, et qui fête le premier vol dans l’espace, effectué par le cosmonaute Youri Gagarine en 1961.

Ouverte mardi soir par l’ambassadeur de Russie à Rabat, Valerian Shuvaev, et le trésorier de la Chambre, Houssain Ben Taib, cette manifestation expose des photos du jeune astronome, décédé dans le crash de son Mig 15 en 1968, mais aussi des articles et des produits de l’artisanat russe.

« Outre l’ouverture de cette exposition historique commémorant la Journée de l’espace (…) cette visite éclair vise aussi à tenir des discussions avec les membres du club de l’Unesco et de la Chambre de commerce, d’industrie et des services », a déclaré à la presse M. Shuvaev.

Revenant sur les relations russo-marocaines, le diplomate s’est réjoui qu’elles « évoluent dans le bon sens ». Le volet politique est marqué par des visites régulières et de haut niveau de part et d’autre, alors que sur le plan économique, les relations sont fructueuses, a estimé M. Shuvaev.

« Il y a aussi lieu de souligner les liens humains, culturels et historiques entre les deux pays que nous œuvrons à raffermir davantage », a-t-il dit, soulignant que les visites du Roi Mohammed VI en Russie et du président Poutine au Maroc ont établi les bases d’une coopération stratégique entre les deux pays.

Intervenant à cette occasion, M. Ben Taib, a noté que cette manifestation intervient dans une « conjoncture marquée par un développement considérable des relations entre le Maroc et la Russie dans nombre de domaines ».

Il a rappelé que les relations entre les deux pays ont franchi un palier significatif après la décision de SM le Roi et du président Poutine de hisser ces liens au niveau d’un partenariat stratégique approfondi, notant que si les échanges commerciaux ont connu un progrès satisfaisant, « il est toujours souhaitable de s’ouvrir davantage sur la Russie, notamment à travers l’intensification des visites économiques ».