Tomber de rideau sur le 1er festival de Oued Eddahab

5437685854_d630fceaff_b-
224
Partager :

Dakhla - Le rideau est tombé, dimanche soir, sur la 1ère édition du festival de Oued Eddahab, un rendez-vous pluridisciplinaire qui a fait vibrer, du 23 au 25 août, la ville de Dakhla sur les rythmes de la musique, du chant, du show, de l'art et des sports.

Ce rendez-vous culturel qui a été marqué par la présence de la Mauritanie comme invitée d'honneur, s'est ouvert par un show dansant, regroupant des troupes folkloriques africaines et marocaines et a été ponctué par la participation d’un parterre de stars marocaines et mauritaniennes qui ont répondu présentes pour faire rayonner la joie et booster la vie culturelle et artistique de la population de Dakhla.

La cérémonie de clôture de cette manifestation qui s'est déroulée notamment en présence du gouverneur de la province d’Aousserd, Abderrahmane El Jaouhari, et du président du Conseil régional, El Khattat Yanja, a été agrémentée par un concert grandiose offert par la jeune chanteuse marocaine de chaâbi Statia et les chanteurs cheb Younes et Nouamane Belaiachi, ainsi que l’artiste mauritanienne Bety Mint Nevrou.

Sur des rythmes dansants et envoûtants, les jeunes stars de la chanson marocaine ont gratifié les festivaliers d’un menu garni de chansons marocaines qui ont fait vibrer le public venu nombreux partager des moments de liesse et de bonheur sur les scènes Place Hsasan II et Hay Al Nahda.

Au cours des trois jours de cette manifestation, la ville de Dakhla a vécu au rythme de festivités exceptionnelles ayant rassemblé des artistes marocains et mauritaniens de renom tels Ahmed Chawqi, Farid Ghenam et Dounia Batma, ainsi que le chanteur algérien Kader Tarhanin et l’artiste mauritanienne Bety Engdhey

Au 2ème jour du festival, le public a eu le plaisir d’apprécier la musique mauritanienne avec l’artiste Garmi Mint Abba et des artistes marocains Aicha Tachinouite, Tiiw Tiiw et maâlem Hamid El Kasri et son groupe.

Cette manifestation culturelle a été également marquée par l’organisation d’une exposition de photos retraçant les plus importants événements ayant marqué les règnes de feu SM Mohammed V et feu SM Hassan II, ainsi que ceux retraçant la marche du Maroc depuis l’accession au trône de SM le Roi Mohammed VI.

Outre les soirées musicales, cette manifestation a prévu un concours de chorégraphie intitulé "Talents de l’Afrique", qui a connu la participation de plusieurs artistes et danseurs, issus de plusieurs pays, dont le Sénégal, le Mali, le Cameroun, la Guinée et la Côte d'Ivoire, ayant pour seul objectif de véhiculer la fraternité et l’hospitalité des peuples africains.

Le public a été également au rendez vous avec des danses de troupes folkloriques africaines et celles de différentes régions du Maroc, à l’instar de Gnaoua, la troupe folklorique Ba Hussein de Zagora ou encore le célèbre Ahidous de Kalaa Mgouna qui ont su transformer, les scènes Place Hsasan II et Hay Al Nahda, en véritables espaces de joie et de liesse collective.

Au cours de cet événement, des compétitions de courses de dromadaires ont été organisées, rassemblant les passionnés de ce patrimoine culturel pour honorer cet héritage culturel et sportif. 

Organisée par le Conseil de la région Dakhla-Oued Eddahab, en partenariat avec la Wilaya de la région, cette manifestation culturelle, artistique et sportive qui s’inscrit dans le cadre de la célébration de la culture et des jeunes, s’assigne pour objectifs de créer un grand événement culturel au niveau de la région en vue de mettre en valeur le patrimoine immatériel marocain et africain en général, et sahraoui en particulier.

Cet événement entend également se positionner en tant que rendez-vous culturel annuel et artistique par excellence pour la population et mettre en exergue les potentialités de la région.

En alternant culture et développement, le festival Oued Eddahab se veut l'occasion de découvrir la ville de Dakhla, à travers l'animation des lieux emblématiques de la "perle du Sud" et de promouvoir le développement économique et social durable de la région.