Trois Marocains élus au Conseil mondial de l’eau

5437685854_d630fceaff_b-
1489
Partager :

Le Maroc a renforcé sa présence au Conseil mondial de l’eau en faisant élire, pour un mandat de trois années (2019-2021), trois représentants au sein de cette institution lors de sa 8e Assemblée générale, tenue début décembre à Marseille. 

Les trois gouverneurs du Maroc élus au sein du Conseil mondial de l’eau sont Abdeslam Ziyad, représentant le ministère de l'Equipement, du transport, de la logistique et de l'eau, Abderrahim El Hafidi, représentant l'Office national de l'électricité et de l'eau potable et Houria Tazi-Sadeq, représentant la Coalition marocaine pour l'eau.

Le choix des trois gouverneurs du Maroc au sein du Conseil mondial de l’eau confirme "le rôle ô combien important que joue le Royaume du Maroc en tant que pays pionnier dans la gestion intégrée des ressources en eau, sa vision stratégique dans le domaine de la sécurité hydrique et son engagement irréversible pour renforcer la coopération sud-sud afin d’apporter des solutions mesurées et partager les expériences avec le continent africain", souligne le ministère de l'Equipement, du transport, de la logistique et de l'eau.

Ces nominations sont également une reconnaissance de la crédibilité dont jouit le Maroc sur le plan international en tant que partenaire engagé pour la cause de l’eau et qui ne cesse d’apporter sa contribution à l’effort mondial en matière de gouvernance et de gestion durable des ressources en eau, "dans un contexte de changements climatiques avérés", ajoute le ministère dans un communiqué.

Elles constituent aussi "une consécration et un hommage rendu à l’expertise marocaine développée dans le domaine de l’eau et qui est hautement sollicitée et prisée par les partenaires du sud", selon la même source.
Le Conseil mondial de l’eau est une plate-forme multilatérale créée en 1996 et rassemblant plus de 400 membres issus de plus de 50 pays. 

Le Maroc avait accueilli en 1997 à Marrakech la 1ère édition du Forum mondial de l’eau et coorganise régulièrement avec le conseil l’événement phare qui est la remise du Grand Prix Mondial Hassan II pour l’Eau.

Le mandat du Conseil des gouverneurs pour les trois années à venir est d’inscrire l’eau sur l’agenda de l’action, générer un fort engagement politique et débattre des solutions appropriées aux problèmes de l’eau du XXIe siècle.