Un chef d’œuvre du peintre italien Giovanni Francesco Barbieri retrouvé au Maroc

5437685854_d630fceaff_b-
1207
Partager :

Lucia Musti, procureure de Modène (ville en Italie) a déclaré, ce jeudi 16 février, que les autorités italiennes ont été informées via Interpol que  « La vierge, Saint Jean l’évangéliste et Grégoire le thaumaturge» (nom de l’œuvre) a été localisée par les autorités marocaines.

C’est une importante découverte que les autorités marocaines viennent de faire. La peinture de Giovanni Francesco Barbieri date de 1639. Elle avait été volée de l’église Saint-Vinent de Modène entre le 10 et le 13 aout 2014. Il s’agit, là, d’un des chefs d’œuvre du peintre italien, un retable de 2,93m sur 1,84m.

Le parquet de Modène a indiqué dans un communiqué que « dans la soirée de mardi, les autorités marocaines, via Interpol, ont déclaré qu’une toile de grande dimension pouvant correspondre à un vol survenu en Italie avait été retrouvée, au cours d’une enquête portant sur trois de leurs compatriotes ».

Les trois hommes en question tentaient de vendre le tableau pour 940.000 euros à un riche entrepreneur marocain à Casablanca, qui a reconnu la valeur de l’œuvre et donné l’alerte. Après quoi, les carabiniers de l’unité spécialisée dans la protection du patrimoine culturel ont identifié le tableau comme étant « La vierge, Saint Jean l’évangéliste et Grégoire le thaumaturge », du Guerchin (autre nom de Giovanni).

De son coté, le ministre italien de la culture, Dario Franceschini a indiqué  que le gouvernement s’employait à « faire rentrer au plus vite l’œuvre en Italie ».