Un tableau de Nicolas de Staël adjugé 20 millions d'euros

5437685854_d630fceaff_b-
370
Partager :

Paris - Une toile du peintre français Nicolas de Staël a été adjugée, jeudi soir, 20 millions d'euros (frais compris) lors d'enchères organisées à Paris par la maison Christie's.

"Parc des Princes", mis sur le marché pour la première fois, a été adjugé par un acheteur privé européen, marquant un nouveau record pour l'artiste, relève Christie's.

"Cette peinture monumentale fut réalisée en 1952, année durant laquelle le peintre et sa femme assistèrent à un match de football entre la France et la Suède, au Parc des Princes. De Staël fut si subjugué par l’intensité du jeu qu’il passa toute la nuit dans son studio, à traduire son expérience sur la toile", relève la maison de vente aux enchères.

Il s'agit d'un nouveau record pour l'artiste français d'origine russe. Le montant offert pour cette toile représente presque le double du précédent record de Nicolas de Staël, qui était de 12,1 millions USD (10,7 millions EUR) pour sa toile "Nu debout", adjugée par Christie's à New York en 2018.

Le tableau de 2,5 mètres sur 3 était estimé entre 18 et 25 millions d'euros. Détenue par les descendants du peintre depuis son décès en 1955, l'oeuvre a été exposée une dizaine de fois, notamment à New York en 1953, à Paris au Musée national d'art moderne en 1956, à la Fondation Maeght à Saint-Paul-de-Vence en 1972, au Grand Palais à Paris trois ans plus tard, puis à Londres et Madrid en 1991. La toile a été à nouveau montrée à Paris en 2003, au Centre Pompidou.

Selon la même source, cette peinture représente "le sommet de l'art de Nicolas de Staël, ainsi qu'un moment décisif de l'histoire de l'art occidental d'après-guerre".