Casablanca : Vernissage de ''A la lumière des corps'' de Majida Khattari

5437685854_d630fceaff_b-
215
Partager :

Casablanca - Le vernissage de l’exposition de l'artiste photographe, Majida Khattari, a eu lieu, mardi soir à Casablanca en présence d’une pléiade de personnalités du monde politique, culturel et artistique.

Montée à la galerie "Atelier 21", cette exposition qui se poursuivra jusqu’au 5 novembre prochain fait voir au public des œuvres photographiques, prises dans leur majorité sur la scène théâtrale, considérée comme un ''espace de jeu" où se mêle le passé, le présent et même le futur.

Les photos exposées représentent des personnes en quête de leur moi, dont certaines '"sont assises dans une position confortable et parlent sereinement, et d'autres en guerre et dans le chaos, mais qui s'unissent tous dans une seule rubrique intitulée "militantisme", créant ainsi une certaine beauté, a fait savoir, à cette occasion, Mme. Khattari .

Le choix de la ville syrienne Palmyre comme l’une des thématiques de l’exposition s’explique par le fait que cette cité mondiale revêt une particularité civilisationnelle où plusieurs civilisations ancestrales ont pu coexister et vivre ensemble en harmonie et dans la paix malgré la différence des coutumes et des religions, a-t-elle affirmé.

Prises dans les rues en Syrie, a-t-elle expliqué, "les images de la guerre représentent des personnes qui font des mouvements étranges, générant de nouvelles situations en dehors du désespoir, ce qui reflète la beauté de la photo".

Née à Erfoud en 1966, Majida Khattari a fait ses études à l’École des Beaux-Arts de Casablanca puis aux Beaux-Arts à Paris. Depuis 1996, elle crée des dé?lés-performances inspirés de la situation des femmes dans les sociétés arabes.

L’artiste qui scénarise ses performances en faisant appel au chant, à la musique et à la danse met en scène des modèles qui portent des vêtements- sculptures traitant du statut de la femme mais se référant également à l’actualité politique contemporaine, aux questions de laïcité et de religion.