'' Ce Maroc que l’on aime '', nouveau livre de Ahlam Jebbar

5437685854_d630fceaff_b-
497
Partager :

En collaboration avec la MAP, « Ce Maroc que l’on aime » est paru aux éditions Première Ligne, est réalisé par la journaliste et essayiste Ahlam Jebbar.

« Ce Maroc que l’on aime est ainsi un grand recueil de témoignages de marocains d’origines ou du cœur qui croient en ce pays et en son devenir ». C’est par cette citation que l’écrivaine a illustré son ouvrage, dont la couverture est riche en couleurs.

Dans son introduction, l’écrivaine indique qu’  « Il s’agit d’un livre qui fait découvrir le Maroc à travers le prisme de personnalités qui chacune dans son domaine a contribué à sa mesure à ce Maroc d’aujourd’hui. Chacune d’elle, raconte ce qi la touche, ce qui l’a fait vibrer, ce qui la rend fière dans ce Maroc aux multiples facettes. Chacune, avec sa sensibilité, sa perception et son vécue raconte ce Maroc qu’elle chérie, ce Maroc qu’elle a vu se métamorphoser, ce Maroc dans lequel elle évolue ».

Et d’ajouter : « Une manière originale et inédite de voyager à travers le pays, ses paysages, son histoire, ses coutumes et ses richesses. C’est ainsi un grand melting pot de regards, de souvenirs, et de pensées de personnalités connues et reconnues dans le pays. Parce que le Maroc, c’est d’abord des Femmes et des Hommes qui chacun dans son domaine contribue à ce Maroc d’hier, d’aujourd’hui, et de demain. Ils ont tous été à un moment donné des ambassadeurs du pays, que ce soit à travers les microcosmes politique, économique, social, culturel, artistique ou sportif. Ce Maroc que l’on aime est ainsi un grand recueil de témoignages de marocains d’origines ou de cœur qui croient en ce pays et en son devenir », affirme t-elle.  

Au sommaire de l’ouvrage : l’histoire d’Abderrahman Youssoufi, la grande personnalité de l’Etat ayant contribué au rayonnement du pays tels qu’Aziz Akhannouch, Mustapha Bakkoury, Abdelhamid Addou, Younes Mechrafi, Fathia Bennis, Said Mouline, Imad Barrakad, et Zouhair Mohammed El Aoufir.

L’ouvrage se penche aussi sur une panoplie de personnalités qui ont participé à la dynamique économique marocaine, à savoir Salaheddine Mezouar, Tariq Sijilmassi, Saloua Karkri-Belkziz, Mohamed Horani, Khalida Azbane et Hicham Larqui Housseini.

Dans le secteur du tourisme, Ahlam Jebbar et la MAP ont sélectionné Mohamed Benamour, Kamal Bensouda, Abdellatif Kabbaj, Abdelhamid Benatar, Omar Kabbaj, Abbas Azzouzi, Hassan Bargach, Abderrafia Zouitene.

S’agissant les leaders et relais d’opinion l’ouvrage a jeté en lumière plusieurs personnalités dans le domaine des médias, tel que Khalil Hachimi Idrissi, Nadia Salah, Mohamed Selhami, Hassan Alaoui, Nadia Larguet, Younes Boumehdi, Chakir Fassi Fihri, Monique EL Grichi, Nourrdine Ayouch, Mouna Yacoubi, Mostapha Mellouk et enfin Jalal Bernoussi.

« Les gardes fous » de la société civile, ont eu leur part dans cet ouvrage. On y note le témoignage de sept personnalités : Aicha Chennah, Ahmed Ghayat, Najat Maalla M’jid, Meriam Othmani, Soumia Neamane Guessous, Amina Slaoui, et Naima Senhadji.

Pour ceux qui ont perpétué l’art et la culture au Maroc, l’ouvrage a sélectionné 9 personnalités : Mehdi Qotbi, Neila Tazi, Fouad Bellamine, Tahar Benjelloun, Fatema Hal, Hicham Lahlou, Nour-Eddine Lakhmari, Fadila El Gadi, Albert Oiknine.

Côté sport, « Le Maroc que l’on aime » a cité le témoignage de 8 personnalités, à savoir Nawal El Moutawakel, Kamal Lahlou, Moncef Belkhayat, Nezha Bidouane, Jawad Ziyat, Abdellatif Benazzi, Nacer Benabdeljalil, Boujemaa Guilloul.

Enfin de sommaire, l’écrivaine a conclu l’ouvrage avec «  l’axe de la jeunesse marocaine ».