Cinéma : Le court-métrage libanais ''Ruya'' remporte le Grand Prix du Festival Oued Noun

5437685854_d630fceaff_b-
335
Partager :

Guelmim - Le court-métrage libanais "Ruya" (12 minutes) du réalisateur Carlos Haidamous a remporté, samedi soir à Guelmim, le Grand Prix de la 8ème édition du Festival Oued Noun du cinéma.

Le prix de jury, présidé par le réalisateur Idriss Lamrini et composé du critique Ahmed Sijilmassi et de l'actrice Nissrine Radi, a été décerné à Malika Zairi (France) pour son court-métrage "Assia" (11 minutes).

Le prix "Création" attribué au meilleur jeune talent est revenu au réalisateur marocain Mohamed Reda Kouzi pour son film "180°" (15 minutes).

Dix courts-métrages étaient en compétition pour obtenir le Grand Prix de l’édition 2019 de cet événement cinématographique, organisé par l'Association des Jeunes Créateurs de Guelmim.

Le cinéma italien a été l’invité d’honneur de la 8ème édition, initiée sous le slogan "La charge culturelle au Sahara: Quel rôle du cinéma?".

Outre la compétition officielle des courts métrages marocains, arabes et internationaux, les activités du festival ont porté sur la projection d’un panorama de films longs métrages et documentaires, en plus de l’organisation des ateliers de formation dans les techniques du cinéma et d’une caravane cinématographique et des projections en plein air. Au programme de cet évènement figuraient aussi des colloques, des rencontres et des table-rondes sur le thème du cinéma.

D’après les organisateurs, le Festival Oued-Noun du cinéma constitue une occasion pour le partage d’expériences, l’élargissement de contact et l’interaction entre les réalisateurs, les différents acteurs du champ cinématographique et le grand public.