Clôture de la 25e édition du festival ‘Sete Sois Sete Luas’ à Essaouira

5437685854_d630fceaff_b-
427
Partager :

La 25è édition du Festival "Sete Sois Sete Luas" s’est clôturée ce lundi soir 10 juillet, au centre culturel Dar Souiri, à Essaouira, avec un concert dédié au Fado, un genre performatif portugais qui intègre la musique et la poésie

Cristina Maria Ferreira, l’une des principales représentantes de la nouvelle génération d’interprètes de ce genre musical, a interprété avec sa voix angélique des chansons puisées dans le répertoire du Fado, musique considérée patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO depuis 2011.

Cette diva s’est dite heureuse de chanter ici au Maroc, de faire découvrir la culture et la musique lusophones aux Marocains et de faire partie de la famille du festival "Sete Sois SeteLuas".

Le Fado, bien que portugais, reçoit plusieurs influences d’autres cultures. Selon certains, l’héritage arabe serait aussi présent, ainsi que des influences du Brésil et d’autres communautés présentes dans les quartiers populaires lisboètes, le berceau du Fado.

En seconde partie de ce concert de clôture, le public avait rendez-vous avec la Piccola Banda Ikona qui a présenté un fascinant voyage dans les sonorités et les cultures de la Méditerranée, mélangées aux atmosphères de la tradition populaire du centre sud italien et aux mélodies balkaniques, grecques et séfardis.

Organisée par l’association Essaouira Mogador en partenariat avec l’ambassade du Portugal au Maroc, la 25ème édition du Festival "Sete Sois SeteLuas" célèbre l’emblématique écrivain portugais et Prix Nobel de Littérature 1998, José Saramago.

Le réseau Sete Sois SeteLuas est un concept qui regroupe 13 pays, 33 villes avec un objectif commun, celui de favoriser les échanges des arts et des cultures.