Clôture du festival Sidi Abderrahmane El Mejdoub de Meknès

5437685854_d630fceaff_b-
285
Partager :

La 4ème édition du festival Sidi Abderrahmane El Mejdoub du mot et de la sagesse, initié du 6 au 10 juin à Meknès sous le thème "le rôle du patrimoine oral dans la cohésion sociale", s’est achevée ce samedi 10 juin en nocturne sur des notes des chants du malhoun et de l’art populaire du Zajal

La soirée de clôture de cette manifestation artistique, initiée par l’association "forum de Meknès pour la culture et le développement" avec l’appui du ministère de la Culture et de la communication, a été marquée par des prestations artistiques exécutées par l’orchestre de l’association "El Haj El Houcine Toulali de l’art du malhoun "sous la présidence de l’artiste Hakima Tariq avec la participation des monchidines et des monchidates qui ont gratifié le public avec des morceaux du patrimoine artistiques du malhoun, outre des lectures poétiques.S’exprimant à cette occasion, le directeur du festival, Mohamed Medghri, a noté que cette manifestation artistique organisée en partenariat avec la commune urbaine de Meknès, le conseil de la région de Fès-Meknès et la délégation du ministère de la culture a connu un franc succès aussi bien au niveau de la participation de nombreux poètes de diverses régions du Maroc qu’au niveau de la programmation des troupes artistiques qui ont interprété avec brio un florilège de tubes puisés dans le patrimoine artistique marocain.Cette édition a été marquée aussi par un hommage au poète et journaliste Abdellatif Ben Yahya en reconnaissance à sa contribution à la préservation du patrimoine littéraire oral, a-t-il indiqué, ajoutant que l’association œuvre à programmer durant la prochaine édition du festival le zajal maghrébin à travers la participation d'artistes des pays arabes.Les autres participants ont estimé que le festival Sidi Abderrahmane El Mejdoub du mot et de la sagesse est un "saut qualitatif" pour le paysage culturel marocain et une occasion pour les poètes de se rencontrer et d’échanger avec le large public.La 4ème édition du festival Sidi Abderrahmane El Mejdoub du mot et de la sagesse a été ponctuée par une panoplie d’activités dont une conférence sur "l’amour dans la poésie de Sidi Abderrahmane El Mejdoub", des soirées artistiques et des lectures poétiques.Ce rendez-vous culturel tend à valoriser le patrimoine immatériel marocain et mettre en évidence le Zajal et l’héritage culturel en tant que patrimoine culturel national et à contribuer à sa transcription à travers divers moyens dont l’image et le son.Il vise aussi à créer un espace de communication entre les divers chioukhs du Zajal et les jeunes pour les aider à consolider leurs talents, faire pérenniser ces genres littéraires séculaires et renforcer l’animation culturelle de la cité ismaïlienne durant le mois sacré du Ramadan.