Coup d’envoi du 19ème festival Cèdre universel du court-métrage

5437685854_d630fceaff_b-
2368
Partager :

Le coup d’envoi de la 19ème édition du festival Cèdre universel du court-métrage a été donné ce jeudi 24 août à Azrou

Durant les quatre jours que dure le festival, devenu un rendez-vous incontournable pour les amateurs du cinéma, une multitude d’activités culturelles et artistiques ont lieu à Azrou et Ifrane. Cette année, l'association ciné-clubs enfance et jeunesse, l’initiatrice de cette manifestation, a décidé de rendre hommage à des artistes marocains et sénégalais, en reconnaissance à leurs contributions à l’enrichissement de la scène culturelle africaine.

Le choix s’est porté à cet effet sur les actrices marocaine Fatima Ouchay et sénégalaise Rokhaya Niang. ‘’En choisissant de mettre cette année le Sénégal à l’honneur, le festival ouvre une fenêtre sur l’Afrique et braque les feux des projecteurs sur la dimension africaine dans le cinéma marocain‘’, a déclaré Abdelaziz Belghali, directeur du festival. Le festival aspire également à fructifier les échanges entre les acteurs du septième art au Maroc et en Afrique, mettre l’accent sur les spécificités de chacun des pays africains et contribuer à la promotion des valeurs de tolérance, a-t-il poursuivi.

Au menu de cette édition, une rencontre sur l’expérience de la production cinématographique maroco-africaine et des ateliers sur les métiers du cinéma, de l’art-vidéo, de l’image, de l’écriture du scénario et du montage, ainsi que des débats sur le film documentaire.

Un forum sur ‘’la dimension africaine dans le cinéma marocain’’ réunira des cinéastes et spécialistes qui discuteront, entre autres, de l’image de la femme africaine dans le septième art.

Des expositions d’arts plastiques, d’objets d’antiquité et de photographies, ainsi que des signatures d’ouvrages cinématographiques figurent au programme du festival.

Les films en lice lors de cette édition concourront dans la catégorie du ‘’Cèdre d'or’’ consacré aux courts métrages arabes et celle de ‘’Larbi Doghmi’’ des jeunes créateurs pour l'environnement.

Outre le grand prix, le festival distribuera des prix du jury, de la réalisation, du scénario, du montage, de la meilleure bande originale, de l'image et des meilleures interprétations masculine et féminine.