Coup d’envoi du 3ème festival de Fès de la diplomatie culinaire

5437685854_d630fceaff_b-
935
Partager :

Le coup d’envoi de la troisième édition du festival de Fès de la diplomatie culinaire a été donné, ce jeudi 19 avril à Fès, en présence de nombreuses personnalités marocaines et étrangères

Initié sous la thématique "Arts culinaires, santé et sagesses du monde: Gastronomie et cultures du terroir du Maroc et d’ailleurs", ce festival se propose de réfléchir à la façon d’intégrer, dans l’approche politique et diplomatique contemporaine, des dimensions culturelles essentielles dans une perspective de bien-être.

Cette manifestation culinaire vise à "offrir une plateforme d’échange interculturel qui n’est rien d’autre que la table" à travers la mise en avant du patrimoine immatériel du Maroc dans ses différentes composantes hébraïque, arabo-andalouse et amazighe, a indiqué le directeur du festival, Oussama Skali

Il s’agit , a-t-il dit, d’un "rassemblement national mais aussi international autour de la table méditerranéenne", mettant en exergue la participation cette année de la Tunisie et la France, et pour la première fois un pays en dehors de la Méditerranée, en l’occurrence le Mexique.

"Rien de mieux qu’un repas pour rassembler les cultures et les nations", a poursuivi Oussama Skali notant que "la gastronomie jouait, depuis la nuit des temps, un rôle fédérateur et pacificateur".

Après avoir souligné que le royaume du Maroc était depuis toujours une terre de paix, d’ouverture et de tolérance, le directeur du festival a tenu à préciser que le concept de diplomatie culinaire est déjà connu de part le monde, sous différentes appellations dont "la diplo-gastronomie" et "la diplomatie du goût".

Il a annoncé que la prochaine édition célébrera l'Afrique "dont la gastronomie, souvent méconnue, est d’une très grande diversité et richesse".

Organisée du 19 au 22 avril par l'Agence d'ingénierie culturelle "Parchemins concepts", cette manifestation vise à "ériger l'art gastronomique mais également la réflexion intellectuelle, en vecteurs privilégiés d’un échange interculturel".

Au programme du festival de Fès de la diplomatie culinaire, des conférences, des expositions thématiques, des prestations artistiques et des dîners/débats.

Chaque jour, un pays et une tradition marocaine seront à l’honneur. Cette année, les traditions arabo-andalouse, amazighe et hébraïque de Fès et du Maroc seront mises en avant.

Plusieurs grands chefs marocains et étrangers et des experts seront de la partie.