Design et Artisanat:Les promesses d'une rencontre,une pure célébration du produit artisanal marocain

5437685854_d630fceaff_b-
320
Partager :

Rabat - Le vernissage de l'exposition "Design et Artisanat : Les promesses d'une rencontre" a eu lieu, jeudi à la Galerie de la Banque Populaire à Rabat, en présence d'une pléiade de personnalités du monde des arts et de la culture. 

Cette exposition, qui se poursuit jusqu'au 21 septembre, marque une nouvelle étape puisque l’aspiration artistique se double ici d’une exigence socio-économique, intimement liée à la première. Il s’est agi de concevoir, dessiner et fabriquer des objets originaux, tissés ou sculptés, fruit d’une collaboration entre designer et artisans, ce faisant, repousser les limites de leur créativité et ainsi leur ouvrir de nouveaux horizons, à même de les aider contre le risque de précarité qui parfois les menace.

C’est, ainsi, qu’à l’initiative de la Banque Populaire de Rabat Kénitra et Jamil Bennani, designer bien connu dans le monde de l’art qui a confronté son expertise, son regard, sa démarche créative avec ceux de plusieurs artisans regroupés en coopératives dans la ville de Khémisset, que cette exposition a vu le jour. 

Dans une déclaration à la MAP, Lamia Mekhfiwi, responsable de la Galerie banque populaire Rabat-Kénitra, a indiqué qu'il s'agit d'une exposition vraiment particulière, qui célèbre les produits des coopératives d'artisanat de la région Rabat-Kenitra-Khémisset. 

Cette exposition réunit les produits d'une coopérative de tapis et deux autres de bois qui ont travaillé sous l'encadrement du designer et artiste Jamil Bennani, pour produire des articles créatifs avec leurs propres matières, a-t-elle relevé, notant qu'en travaillant d'une façon qui fait appel à leur créativité, ces coopératives ont témoigné de leur capacité à dépasser les limites, se distinguer, évoluer et investir d'autres domaines.

De son côté, le designer et sculpteur Jamil Bennani a mis en avant cette initiative novatrice à travers l'accompagnement de trois coopératives qui s'activent dans des domaines différents notamment le bois et les tapis.

"L'artisan quand on lui ouvre son cœur et lorsqu’on est réceptif il peut nous créer que des merveilles", a-t-il dit, notant que le Maroc dispose de très grands designers qui œuvrent aux côtés d'artisans afin de donner un nouveau souffle à l'artisanat marocain et contribuer à son rayonnement à l'international. 

Pour sa part, la présidente de la coopérative Al Adarissa pour la création de tapis traditionnels (Khemissat), Habiba El Idrissi, s'est dite fière de prendre part à cette belle initiative qui met à l'honneur l'artisanat marocain et contribue à sa promotion et son ouverture sur de nouveaux horizons.

"Notre participation à cette exposition a été un vrai défi, en confectionnant des produits artisanaux combinant entre ancestralité et modernité. Cette expérience est une valeur ajoutée pour la coopérative Al Adarissa", s'est-t-elle félicitée, appelant à multiplier ce genre d'actions qui visent à sauvegarder le patrimoine national, tout en accompagnant le développement des sociétés et les nouvelles technologies.

La Galerie Banque Populaire a fait montre, depuis sa création en 2017, d'une indéniable volonté d’ouverture tant géographique, par le profil des artistes exposés, que par la diversité des thématiques et disciplines mises en avant (photographie, sculpture, Street Art).