''Etudes et documents berbères'' : La langue amazighe telle qu'elle a existé ou existe aujourd'hui

5437685854_d630fceaff_b-
417
Partager :

Rabat - La revue spécialisée en linguistique amazighe "Etudes et documents berbères" a été présentée lors d’une conférence animée, mercredi à Rabat, par son fondateur et professeur-chercheur à la Maison des sciences de l'Homme (MSH) Paris-Nord, Ouahmi Ould-Braham.

"Etudes et documents berbères" a été créée en 1986 dans un cadre associatif doté de peu de moyens, avant d’intégrer, en 1990, le monde universitaire, a indiqué M. Ould-Braham lors de cette conférence tenue au siège de l’Institut royal de la culture amazighe (IRCAM) sous le thème "Une revue d'études berbères, pourquoi faire aujourd'hui?".

L'académicien a fait valoir que le travail de la revue consiste à se pencher sur la langue amazighe "telle qu'elle a existé ou qu'elle existe aujourd'hui", autrement dit "la langue produite par les masses parlantes".

A cet effet, il a considéré cette revue comme "un appareil et un média" de rayonnement et de légitimité de la linguistique amazighe, tout en précisant qu’elle s'inscrit dans une approche transdisciplinaire entremêlant sa thématique centrale, la linguistique, à d’autres domaines pertinents comme l’anthropologie, l’histoire, la psychologie, la sociologie et les sciences de langage.

Outre la confrontation des approches et des résultats, "Etudes et documents berbères" a favorisé l’éclosion d’un réseau de chercheurs européens et maghrébins travaillant sur des objets communs intéressant la question.

Se situant dans la temporalité de l'archive, cette revue spécialisée s’est ainsi imposée, en plus de trente ans d’existence, en tant que véritable référence et mine d'informations en matière d'études amazighes. 

Parmi les perspectives de développement de cette revue, figure une action de valorisation consistant en la mise en ligne de ses deux derniers numéros dans une plateforme dédiée (Cairn.info). 

Ouahmi Ould-Braham est qualifié professeur des universités par le Conseil national des universités de France et habilité en sciences du langage. Il a mené des investigations sur l'Amazigh médiéval et la tradition orale amazighe contemporaine. 

Cette conférence s'est déroulée en présence du secrétaire général de l’IRCAM, El Houssaïn El Moujahid, et de plusieurs chercheurs.