Ifrane, Ahidous et ‘’chants des cèdres’’

5437685854_d630fceaff_b-
4
Partager :

Ifrane - Une symphonie de l’art d’Ahidous a donné, samedi soir, le ton des festivités de la 4-ème édition du festival international d’Ifrane ‘’chants des cèdres’’.

Quelque 220 artistes, hommes et femmes, représentant 22 troupes d’Ahidous, ont dansé coude à coude, formant des rondes souples et ondulantes, accompagnées de chants rythmés par le ‘’Bandir’’.

Ce tableau, premier du genre au niveau national, représente tout un symbole de la diversité culturelle de la société marocaine, selon l’association Forum Ifrane, culture et développement (AFICED), initiatrice de cet événement.

La soirée, qui s’est déroulée notamment en présence du ministre de la culture et de la communication, Mohamed Laaraj, a été rehaussée par la prestation très attendue du chanteur, compositeur et multi-instrumentiste égyptien Hamza Namira, qui a repris, pour l’occasion, la chanson du mythique du groupe Nass El Ghiwane, ‘’Sinya’’. Il s’était fait connaître du public marocain grâce à sa reprise de ‘’Inas Inas’’, la remarquable chanson de feu Mohamed Rouicha.

Le festival, placé sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, se poursuivra dimanche sur la scène de la place de la couronne avec une soirée animée par une troupe locale d’Ahidous et par l’artiste gnaoui Hamid El Kasri, connu pour son timbre de voix exceptionnel. 

Tout au long de cette édition (20-27 juillet), les mélomanes et férus de la musique arabe et orientale auront rendez-vous avec les grands noms de la chanson arabe comme le chanteur et compositeur irakien Majid Almohandis. Quant à la musique marocaine, elle sera mise à l’honneur par les stars Dounia Batma et Fatima Zahra Laaroussi, le chanteur de la Pop marocaine, Hatim Ammor et les jeunes artistes Mehdi Mouzayine et Zouhair Bahaoui.

Par ailleurs, la scène ''Arz Biladi'' accueillera un concert de NRJ Music Tour, connu pour être un mélange de genres qui mettra en scène plusieurs artistes nationaux et internationaux.

En clôture de cette manifestation, le chanteur et guitariste français d’origine catalane Kendji Girac, fera vibrer l’audience aux sons de la Gipsy-pop, un style musical qui devra rencontrer un grand succès lors du spectacle final, selon les organisateurs.

Outre le programme musical, des activités en accès libre, notamment en basket-ball, cross-country, mini foot, pêche, jeux de cartes, badminton et tir aux plateaux sont prévues. Le festival promet aussi des spectacles de rue mettant a? l’honneur les instruments les plus usités dans la musique marocaine pour les faire connaître auprès du grand public.

Enfin, une conférence thématique sur la préservation du cèdre sera également organisée dans le but de sensibiliser la population, pour que la cédraie ne soit plus vue comme un bien a? exploiter, mais comme un patrimoine national a? préserver.

La troisième édition de ce festival, organisée en collaboration avec le conseil régional Fès-Meknès et provincial d’Ifrane, avait connu la participation de grandes célébrités de la musique marocaine, arabe et internationale, dont la star libanaise Ragheb Alama, le franco-mauricien Willy William et les chanteurs marocains Douzi, Zakaria Ghafouli, Cheb Younes El Ghezouli et Mimoune Ourahou, outre des troupes folkloriques locales.

Créée en 2016, cette manifestation tend à promouvoir et valoriser les potentialités économiques, naturelles et touristiques de la province d’Ifrane et à mettre en valeur la richesse et la diversité du patrimoine immatériel marocain et son ouverture sur les autres cultures du monde.