L’UNESCO célébre la richesse et la diversité culturelles africaines

5437685854_d630fceaff_b-
367
Partager :

La richesse et la diversité culturelles du continent africain ont été célébrées, ce lundi 22 mai, lors d’une soirée de gala organisée dans le cadre de la Semaine africaine de l’UNESCO.

Cette soirée a été marquée par des prestations artistiques de plusieurs groupes venus de différents pays africains, dont le Maroc, la Tunisie, l’Algérie, l’Égypte, le Nigeria, la Tanzanie, la Guinée, l’Éthiopie, le Liberia, les Comores et le Cap Vert, reflétant la diversité du riche patrimoine culturel et artistique africain.

S’exprimant à l’ouverture de cette soirée, l’ambassadeur délégué permanente du royaume du Maroc auprès de l’UNESCO et présidente de la commission "soirée de gala et spectacles" de la semaine africaine 2017, Zohour Alaoui, a indiqué que cette manifestation est un agréable moment de communion qui témoigne et réaffirme l’attachement du groupe africain au sein de cette organisation onusienne à son identité, à ses valeurs et à ses cultures.

La semaine africaine est devenue aujourd’hui une tradition fortement enracinée à l’UNESCO et n’a cessé d’évoluer, de s’enrichir et de se diversifier, a ajouté la diplomate marocaine, notant que le lieu dans lequel cet événement se tient, la maison de l'UNESCO, est un endroit hautement symbolique car il transcende les frontières et renforce le vivre ensemble, en permettant l’enrichissement culturel et la promotion de la culture de la paix.

Cette soirée que le Maroc a l’honneur de présider est l’occasion rêvée de mettre en valeur et de rappeler la diversité, la richesse et la vivacité du patrimoine culturel et artistique africain, a-t-elle dit, faisant savoir qu’elle réunit 12 troupes et plus de 130 musiciens et danseurs africains sous le signe de la fraternité et de la diversité culturelle.

« Ce soir, la musique et les danses africaines matérialiseront ce lien culturel et humain qui nous rassemble et nous unit », a soutenu Zohour Alaoui, notant que l’Afrique, berceau de l’humanité, est aujourd’hui en pleine mutation et des progrès énormes s’observent sur l’ensemble du continent, tant sur le plan démocratique, économique, politique que technologique.

Les jeunes africains sont des partenaires incontournables pour le développement de l’Afrique, a-t-elle relevé, insistant sur l’importance de la préservation du patrimoine africain.

Pour sa part, la directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokava, a souligné l’importance de cette manifestation pour mettre en avant l’histoire et l’identité africaines, rappelant les relations d’amitié et de coopération qui existent entre l’organisation et l’Union Africaine.

Elle s’est félicitée du thème choisi pour cette semaine à savoir la jeunesse que l’UNESCO place au cœur de son action, estimant que l’avenir du monde passe par l’Afrique.

Les autres intervenants ont salué cette initiative qui vise à mettre en relief la richesse et la diversité du patrimoine africain, appelant à promouvoir davantage la solidarité entre les pays du continent.

Cette soirée s’est déroulée en présence de ministres africains et de plusieurs diplomates, dont l’ambassadeur du Maroc en France, Chakib Benmoussa.

L’édition 2017 de la semaine africaine de l’UNESCO, se tient du 22 au 24 mai au siège de l’organisation à Paris, sous le thème "Investir dans la jeunesse africaine".

Au programme de cette manifestation, organisée par le groupe africain des États membres de l’UNESCO sous la présidence du Mozambique, figurent des animations, des concerts, des projections de films, des expositions et des tables-rondes.

Des défilés de mode de jeunes stylistes africains, des ateliers et des animations à destination des enfants sont également prévus dans le cadre de cette semaine.

Parallèlement, une table-ronde sur le rôle et les perspectives de la jeunesse africaine sera organisée, en présence d’universitaires, d’entrepreneurs, de représentants de gouvernements et de la société civile africains.

La gastronomie africaine sera également à l’honneur lors de cette manifestation qui vise à accroître la visibilité de l’Afrique à travers la mise en valeur de la diversité de son patrimoine culturel et artistique.

La semaine africaine est une manifestation annuelle qui coïncide avec l’anniversaire de la création, le 25 mai 1963, de l’Organisation de l’Unité Africaine, devenue l’Union Africaine en juillet 2002.