L'art plastique marocain s’invite à Tunis

5437685854_d630fceaff_b-
467
Partager :

Tunis - Neuf artistes plasticiens marocains exposent leurs œuvres à la cité de la Culture à Tunis dans le cadre des deuxièmes Journées de l’Art Contemporain de Carthage (JACC), ouvertes samedi soir.

Dans une déclaration à la MAP, Laila Iraki, directrice de "Galerie 86", qui représente le Royaume à cet événement, a mis l’accent sur les différentes facettes de l'art représentées lors de ces journées qui se poursuivront jusqu’au 22 novembre.

Elle a précisé que cet événement d'envergure internationale, initié sous le thème "L’art est à l’œuvre", réunit plusieurs artistes de renommée mondiale, dont les Marocains Ahmed Ben Ismail, Amina Rezki, Ahmed Jaride, Amal Bachir, Rachid Bakhouz, Fouad Cherdoudi, Laila Iraki, Jacinthe Lagueux et Maria Kermadi.

Elle s’est déclarée "fière" de représenter le Royaume lors de cet événement majeur dans le monde de l'art, initié par le ministère tunisien des Affaires culturelles.

Pour sa part, le curateur de la galerie, l'artiste Rachid Bakhouz a tenu à souligner qu’il s’agit d’une gamme d’œuvres réalisées par des artistes marocains contemporains, représentant différentes tendances artistiques.

Il a fait savoir que ces journées, inaugurées par le ministre tunisien des Affaires culturelles, Mohamed Zine El Abidine, comprend sept galeries arabes et étrangères, y compris la galerie marocaine et l'exposition internationale d'art contemporain qui propose à son tour les créations d'artistes de 16 nationalités.

Cette manifestation artistique revêt une importance particulière dans le domaine des arts visuels arabes et internationaux, a-t-il expliqué.

"Nous présentons les œuvres d'artistes marocains contemporains qui sont loin d'être stéréotypées dans leur travail", a ajouté M. Bakhouz, relevant qu’il s’agit d’une participation qui traduit l’ouverture de l’art plastique marocain sur d’autres pays étrangers afin de permettre un échange croisé d'expériences et de nouvelles visions.

Les JACC est un rendez-vous annuel qui vise à donner de la visibilité à la production artistique tunisienne aux échelles nationale et régionale, ainsi qu’à organiser le secteur des arts plastiques et le marché de l’Art en Tunisie.

Cette manifestation, marquée par la participation de 57 artistes issus de 20 pays, se déroule à Tunis, Kasserine, Sbeïtla et Tataouine afin de "décentraliser, démocratiser l’art et éliminer le sentiment d’exclusion des habitants des régions intérieures".

La manifestation JACC propose des regards différents sur l’art à travers une programmation aussi bien riche que variée autour d’expositions internationales et nationales, des galeries étrangères, des performances dans l’art plastique, musique, dance, art de la lumière, ainsi que des panels et des débats.

Le line-up prévoit aussi des activités dans la capitale réparties entre la Cité de la Culture, le Musée du Bardo, le Palais El Abdellia, Ennejma Ezzahra ainsi que dans huit centres culturels d’ambassades accréditées en Tunisie.

Parmi les pays participants à ces journées dans le cadre des "Galeries à l'oeuvre", qui propose l’Art Contemporain sous différents regards, figurent d’autres galeristes de Côte d’Ivoire (5 Mondes Gallery), du Danemark (Hollufgård Artist Residence Skulpturpark), de Libye (Galerie Eskender Arts), du Qatar (Katara Art Center), du Soudan (Galerie Dara Art) et de Turquie (KelimatGaleri).

Selon les organisateurs, l'Art Contemporain et ses horizons multiples seraient au coeur de cette édition. Dessin, gravures, peinture, sculpture, photo, installations, art graphique, street art et mapping sont visibles dans les deux expositions où la peinture tient la première place par rapport aux autres formes d'art.