La caricature au Maroc: L'ironie à l'épreuve du tabou

5437685854_d630fceaff_b-
459
Partager :

"La caricature au Maroc: L'ironie à l'épreuve du tabou" est l'intitulé du dernier ouvrage d'Ibrahim El Hissen, paru récemment aux éditions Association des Amis du musée Tan Tan pour le patrimoine et le développement culturel, avec le soutien du ministère de la Culture et de la Communication.

Cet ouvrage de 172 pages de format moyen met la lumière sur l'ironie iconique au Maroc et l'art caricatural qui œuvre à exposer la pratique politique et révéler sa fragilité dans le Royaume, en revenant notamment sur les expériences comiques iconiques qui symbolisent les préoccupations et les maux de la classe défavorisée.

Divisé en trois chapitres, ce livre aborde en particulier "l'ironie et l'ironie iconique", "la caricature, terme et contexte" et "l'expérience caricaturale au Maroc", auxquelles s'ajoutent des dessins caricaturaux, en fin du livre, signés par deux caricaturistes marocains.

Ainsi, le premier chapitre évoque l'ironie et l'ironie iconique comme deux notions qui ont fait l'objet de nombreuses discussions littéraires et artistiques les ayant considérées comme des moyens et des outils générateurs de rire et de comédie, pour lesquels les objectifs et les contextes de production ont varié.

Le deuxième chapitre, pour sa part, discute la caricature en tant que terme et création ayant atteint une place éminente dans le tissu des expressions artistiques ciblées et sarcastiques, et ce en se basant sur l'histoire de cet art et de ses multiples références visuelles et créatives.

Quant au troisième chapitre, l'auteur l'a réservé à l'expérience caricaturale au Maroc, couvrant une partie de l'histoire de la caricature en partant de l'expérience des dessinateurs pionniers et de ceux qui leur ont succédé, tout en discutant la caricature dans le journalisme au Maroc.

M. El Hissen cite également un ensemble de contraintes qui continuent de peser sur le domaine de la caricature et conclut avec des recommandations et mesures qui appellent à documenter le dessin caricatural au Maroc, à soutenir ses créateurs et à les encourager à faire et à produire plus.

Dans la présentation de cet ouvrage, l'auteur et chercheur Bouchaib Eddebbar, a considéré que cette œuvre constitue un document qui va valoriser la bibliothèque de la caricature qui souffre de la rareté des sources et des références.

Artiste, critique plastique, chercheur en patrimoine littéraire et esthétique sahraoui, Ibrahim El Hissen a reçu, à trois reprises, le Prix Sharjah pour la recherche en critique d'art.