La Compagnie d’Improvisation Rbatia entame sa rentrée 2018-2019

5437685854_d630fceaff_b-
340
Partager :

La Compagnie d’Improvisation Rbatia, alias  « La CIR », entame sa rentrée 2018/2019 avec un programme chargé en nouveautés, en tournées et en rendez-vous renouvelés avec son public, indique un communiqué. La première date, le samedi 27 octobre, sera consacrée à une première nationale

La Compagnie d’Improvisation Rbatia propose le premier mélange des styles, à la frontière entre le théâtre et l’improvisation, entre l’émotion, les rires et le suspens. Rendez-vous pris avec l’inédit le samedi 27 octobre à 20h à la salle Gérard Philippe à Rabat avec la participation de sa consœur la marocaine d’impro.

Selon le communiqué, le concept est le suivant : pendant environ une heure, « L’inspecteur mène l’impro ». Mais d’abord, celui-ci doit quitter la pièce, avant de revenir pour résoudre une enquête criminelle dont il ignore les tenants et les aboutissants. La trame est tissée en son absence par les comédiens, avec la complicité absolue du public. C’est à ce dernier que revient la tâche de déterminer le criminel, la victime, leurs professions, l’arme et le lieu du crime, et bien d’autres détails encore.

Les comédiens devront alors construire cette histoire, dictée par le public, avec sa trame temporelle, la psychologie de ses personnages, ses moments forts et ses moments ubuesques, pour un spectacle fort en émotions, en suspens et en rires. Une immersion hors du temps et du domaine du prévisible, la promesse d’un genre nouveau et participatif, et un moment de  pleine évasion attendent donc les spectateurs de la CIR, ce samedi 27 octobre, indiquent les organisateurs.

Le retour au quartier général est prévu dès le jeudi 1er novembre à 20h, pour un cabaret d’improvisation à l’ancienne, où tous les jouteurs forment une seule équipe dont l’objectif est de divertir les spectateurs, en faisant de leurs thèmes des histoires chavirantes.

Il sera suivi d’un match d’improvisation théâtrale le jeudi 6 décembre à 20h. Le public sera juge et parti, donnant ses thèmes et notant ceux qui les ont le mieux illustrés.

La Compagnie d’Improvisation Rbatia espère faire succomber d’autres villes aux charmes de l’improvisation théâtrale, une discipline peu connue dans les quatre coins du pays malgré son attrait certain. Les premiers servis cette année seront donc les tangérois et les marrakchis, et les dates seront annoncées ultérieurement.

Par ailleurs, « La CIR » prévoit un certain nombre de tournées à l’international, notamment en France, en Suisse et en Belgique, pour des rencontres aux sommets, des tournois internationaux, et surtout des moments de partage.