Lancement à Casablanca de l'initiative L’arbre aux livres

5437685854_d630fceaff_b-
515
Partager :

L'initiative "L’arbre aux livres", dont le principe est d’accrocher des livres aux branches des arbres pour encourager les jeunes à lire, a été lancée, ce dimanche 6 mai en fin d’après midi, à la maison de la culture de l'ancienne Médina de Casablanca, en présence notamment d’André Azoulay, conseiller du roi

Conçue par "Les Gens du Livre de Mogador" et portée également par l’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH) pour encourager la lecture dans tous les lieux, cette initiative a attiré de nombreuses associations qui se sont jointes à ce concept et ont organisé, de façon simultanée, des actions similaires dans plusieurs villes (Essaouira, Marrakech, Fes, Oujda, Meknes).

Ainsi, les associations "Marocains Pluriels" et "Divers’Cité" (Casablanca), "les Passagers" (Oujda), "Marock’Jeunes" (Marrakech) et "Par-delà les Remparts" (Fès), se sont toutes associées à cette action pour offrir de la lecture aux jeunes et aux étudiants en accrochant des livres à des arbres.

S’exprimant à cette occasion, André Azoulay, également président d’honneur de l’association "Les Gens du Livre de Mogador", a évoqué la symbolique du choix de la maison de la culture qui "représente à la fois la mosquée, la synagogue et l’église, qui donnent rendez-vous aux livres"

Et de souligner que cette initiative "invite les enfants à prendre la relève de cette histoire", d'autant que les jeunes sont les principaux acteurs de la lecture.

André Azoulay a salué l’association "Marocains pluriels" pour l’idée et les jeunes pour leur implication, en lisant notamment des textes anciens et contemporains.

Pour sa part, le secrétaire général de l’association "Les Gens du Livre de Mogador", Ahmed Ghayet, a estimé que la culture est le plus sûr vecteur pour favoriser l’ouverture, le vivre-ensemble, l’entente mutuelle, la connaissance d’autrui, ajoutant qu'elle est un formidable levier pour lutter contre l’exclusion.

AHMED Ghayet, également fondateur de l’association "Marocains pluriels", a expliqué, dans une déclaration à la MAP, que l’idée est née grâce à l'association "Les Gens du Livre Mogador" et a été encouragée et portée par l’INDH, qui a appuyé ce programme dans toute les provinces et et préfectures.

"D’une petite idée est née un grand projet", a-t-il soutenu, estimant qu'en accrochant des livres aux branches des arbres, "les jeunes peuvent cueillir la lecture".

L’objectif de l’Arbre aux Livres est de permettre à tous ceux qui le souhaitent de prendre un livre qui sera remis en place après lecture ou bien de s’asseoir sur place pour une lecture individuelle ou collective et s’ils le peuvent d’y accrocher des livres, à leur tour, a-t-il également expliqué.

Pour le gouverneur de la préfecture d'arrondissements de Casablanca-Anfa, Mohamed Samir El Khamlichi, cette initiative s'inscrit dans le cadre de la célébration du 13ème anniversaire de l'INDH, sous le signe "les jeunes, facteur du développement humain".

Il a souligné que les programmes de l'INDH accordent un intérêt particulier aux programmes de qualification des jeunes, appelant à la conjugaison des efforts pour le succès de ce genre d'action.