Le Festival de Merzouga des musiques du monde, un modèle de partage multiculturel

5437685854_d630fceaff_b-
201
Partager :

Le Festival International de Merzouga (FIM) des musiques du monde, qui souffle cette année sa 5ème bougie, est un voyage spirituel dans le temps, au pied du mystique Erg Chebbi, les dunes les plus majestueuses du Maroc.

Un paysage féérique qui met en valeur la richesse naturelle de la région. Ancrée dans le sable doré de Merzouga, la scène du FIM, qui se tient du 13 au 16 avril, est un lieu unique au Maroc et dans le monde. Chaque année en l'espace de quatre nuits, les dunes se revêtent de toute leur splendeur pour accueillir un public venu des quatre coins du monde pour s'enivrer de rythmes marocains et célébrer la beauté des différentes cultures.

Le FIM est plus que fier de son village. Seul village avec une scène internationale aux portes du Sahara, qui conjugue les sonorités du monde aux rythmes ancestraux des nomades.

Fondé par l'Association Saharienne pour le développement touristique et culturel (ASDTC), le FIM est bien plus qu'un festival, c'est un lieu de partage, d'apprentissage, de sensibilisation, et de célébration.

Voulant participer à la concrétisation de l'objectif de 20 millions de touristes en 2020, ce projet a été réalisé dans l’intérêt d’un développement économique multidirectionnel. Le but est de produire chaque année un festival à l'image de plusieurs régions au Maroc et dans le monde. Le FIM vient donc combler un vide dans l’animation régionale et rehausser l’activité touristique, pilier économique de la région.

Le Sahara marocain est un carrefour de cultures ancestrales. Ce festival a pour objectif suprême de perdurer ce rôle de point de rencontre millénaire. Le Sahara a été et sera toujours un véritable melting pot et une source intarissable de valeurs humaines mondiales. Depuis des siècles, la région de Merzouga a été un véritable carrefour géographique en plein désert liant les pays du nord à ceux du sud.

Merzouga est une merveille de la nature qui constitue l'une des fiertés touristiques nationales. Cette région s'est transformée en l'espace de quelques années d'un lieu d'aventure pour voyageurs atypiques, en un lieu idéal pour différents types de tourismes, en l'occurrence le tourisme solidaire et responsable, le tourisme écologique, et le tourisme thérapeutique.

Dans un décor d'une beauté inégalable, l'hospitalité légendaire des peuples nomades accueille un public venu sentir battre le cœur du Maroc et de l'Afrique.

Le festival ressuscite de nombreuses facettes du patrimoine musical de cette région à l'héritage aussi fusionné. Le site de Merzouga s'illumine également par la prestation de plusieurs troupes nationales folkloriques (Gnaoua, beldi, Hobi, Ahidous) qui donnent à voir la pluralité des sons et des rythmes du pays.

Par ailleurs, les plus belles sonorités internationales sont toujours invitées à envouter les spectateurs et leur faire découvrir la somptueuse richesse de l'héritage musical mondial.

Le Le Festival International de Merzouga se veut une référence en matière de fusion musicale. Plusieurs groupes ont fait leur apparition sur la scène du festival en fusion avec des artistes nationaux et internationaux (de Blues, Jazz, Classique Marocain, musique d'Afrique) invités à animer les soirées.

La fusion enrichit les styles, et combine toute leur originalité et authenticité. Le FIM veut gratifier son public avec ce mariage de sons.

Le festival a aussi pour but de faire découvrir au public de nouveaux talents marocains et étrangers et d'organiser pour eux des rencontres musicales surprenantes avec d'autres groupes locaux et internationaux à grande notoriété.

L'évènement est parrain de différents groupes musicaux ayant vu le jour au sein même du FIM. Ces jeunes artistes, autrefois amateurs, continuent de se produire sur la scène du FIM et bénéficient de tout son soutien et savoir-faire pour développer leurs carrières professionnelles.

Maallem Hammad, Anda Medina ou encore Merzouga Drums sont de parfaites illustrations du succès de ces premières productions. Par ailleurs, une journée sera axée sur la sensibilisation écologique. Ceci se traduira par le nettoyage des dunes et des oasis de Merzouga et de Hassi El Biad en plus d’ateliers pédagogiques et des sessions éducatives sur la biodiversité et l’écologie.

Ces activités servent à limiter la désertification et à sensibiliser les habitants de la région sur l'importance de préserver leur environnement.

Tout au long de la première semaine du mois, des ateliers musicaux sont organisés au village de Khemlia (à 6 km de Merzouga) pour préparer la symphonie de Gnaoua et autres créations artistiques du festival. Jeunes apprentis musiciens bénéficient de toute l’expertise des maalems chevronnés pour offrir au public du FIM les plus belles créations musicales et artistiques.

Le FIM accorde une large part aux activités sportives, dont un marathon organisé en pleine nature de la région sur un circuit fermé et sécurisé de 10 km dans le territoire relevant de la commune de Taous, en plus d’un tournoi de foot sur sable, discipline symbole d'union et de tolérance- entre une vingtaine d'associations marocaines et étrangères ainsi qu’un tournoi de pétanque, en collaboration avec le Champion marocain de pétanque Mustapha Pipo.