Le film "Aida" projeté au festival francophone à Varsovie

5437685854_d630fceaff_b-
1139
Partager :

Le film "Aida" du réalisateur Driss Mrini a été projeté, ce mardi 28 mars à Varsovie, lors d'une soirée culturelle organisée par l’ambassade du Maroc à l’occasion de la journée internationale de la francophonie dans la capitale polonaise.

La projection de ce long-métrage est une opportunité artistique en vue de rapprocher le public polonais et autre de la créativité cinématographique marocaine et de prendre connaissance du niveau du développement de cet art mais également de découvrir l’implication du cinéma marocain dans les questions de la communauté à travers un style artistique expressif, profond et significatif, a souligné, lors de cette soirée, l’ambassadeur du royaume à Varsovie, Younes Tijani.

L’importance du film, a soulignéTijani, également président du groupe des ambassades, délégations et institutions francophones GADIF) en Pologne, réside aussi dans sa profonde charge humaine, sociale et culturelle puisant ses dimensions du présent et du passé du Maroc attaché à ses valeurs de civilisation, à ses affluents culturels diversifiés et aux valeurs de la coexistence, de l’ouverture, du respect des religions et des croyances et du rejet de toutes formes de violence et d’extrémisme.

La participation marocaine dans ces célébrations de la journée internationale de la francophonie, s’est distinguée par l’organisation d’une variété d’activités culturelles, particulièrement la soirée au sein du ministère polonais du développement qui avait abrité un stand marocain ayant permis à un grand nombre de convives et visiteurs de s’informer sur les atouts touristiques et sur la richesse de la gastronomie marocaine.

Dans le même cadre, une rencontre littéraire avec le romancier, plasticien et nouvelliste marocain Youssef Wahboun a été l’occasion pour cet académicien d’étaler son registre de poète et de décliner l’évolution de la littérature marocaine de langue française, depuis les pionniers dans les années 50 du siècle dernier jusqu’à la génération actuelle, et des plasticiens qui ont ainsi porté la littérature et l’art marocains sur la scène mondiale.

A l’occasion du festival de la francophonie, la sous-secrétaire d’état polonaise des affaires étrangères Joanna Wronecka a indiqué que l’organisation de la 5ème édition en Pologne, membre observateur de l’espace francophone, reflète la compréhension entre les composantes de ce groupement sur les valeurs humaines, l’importance de la culture et de la langue en général dans le rapprochement entre les peuples quel que soit leurs différences en termes de politique et de confession.

Cet espace d’échanges, de partage et de rapprochement a ouvert devant la Pologne d’importants horizons avec les pays d’expression française et lui a permis de se familiariser avec leurs richesses culturelles et sociales, d’autant plus qu’il n’est point un groupement purement géographique et se distingue par sa diversité confessionnelle et civilisationnelle, a souligné la responsable polonaise.

Et de relever que sa participation au XVIème sommet de la francophonie à Antananarivo (Madagascar) a été l’occasion de connaître de plus près encore les perceptions et les orientations de ces pays liés avec Varsovie par de nombreuses caractéristiques communes et par la convergence des points de vue sur les grandes questions internationales.

Cet espace se caractérise également par le partage par ses membres des valeurs culturelles avec leurs charges créatives et intellectuelles accumulées au fil des générations et expressions humaines ayant tissé de nombreux liens entre les peuples, a mis en exergue Joanna Wronecka, relevant que le monde a besoin actuellement d’un tel rapprochement culturel qui transcende l’humanité aux plus hauts rangs et dissipe les différences.

Ont assisté à la projection de ce film des ambassadeurs des pays européens, arabes et africains, des intellectuels polonais et marocains, des critiques de cinéma et des amoureux du 7ème art qui ont été impressionnés par la beauté de ce film en termes de contenu et de performance exceptionnelle des acteurs à l’instar de Noufissa Benchehida, Latefa Ahrrare, Majdouline Idrissi, Driss Roukhe, Abdellatif Chaouqi, Mohamed Choubi et Amina Rachid.