Le Maroc remet à l'Italie le chef-d'oeuvre volé du peintre "Le Guerchin"

5437685854_d630fceaff_b-
507
Partager :

Le Maroc a remis à l'Italie le chef-d'œuvre du peintre italien du XVIIe siècle Giovanni Francesco Barbieri dit Le Guerchin (1591-1666), volé en 2014 de l’église San Vincenzo à Modène en Italie et retrouvé à Casablanca

Cette toile (293 x 184,5 cm) estimée à 6 millions d’euros a été remise, ce samedi 15 juillet au siège de la préfecture de police de Casablanca, en présence de l’ambassadeur de l'Italie au Maroc, Roberto Natali et d’une délégation sécuritaire italienne de haut niveau, outre des responsables de la préfecture de police de la métropole.

Hamid Bahri, contrôleur général de police et chef du district Casa-Anfa, a souligné que le Maroc, fidèle à ses obligations internationales, particulièrement en matière sécuritaire, n'épargne aucun effort pour répondre à ses obligations vis à vis de l’Organisation internationale de police criminelle (Interpol).

Cette opération de restitution du chef d’œuvre "La Vierge, Saint Jean l'évangéliste et Grégoire le Thaumaturge" s’inscrit dans le cadre des efforts de la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) visant à interagir avec les alertes internationales sur les cambriolages d'objets de valeur. Il a précisé que l’auteur principal présumé a été arrêté en Italie et sera extradé vers le Maroc, ajoutant que trois autres suspects ont été interpellés par les services de police de Hay Hassani. "Aujourd'hui, nous avons ouvert une nouvelle page dans la coopération sécuritaire entre Rabat et Rome", a déclaré de son côté l’ambassadeur italien à Rabat, notant que la toile volée est l'une des œuvres maîtresses de "Le Guerchin" d'une très grande valeur culturelle.

Grâce à l'efficacité de l'intervention des autorités marocaines, ce chef-d'œuvre précieux a été retrouvé en un temps record à Casablanca, a-t-il estimé, réitérant ses remerciements aux autorités marocaines, particulièrement la préfecture de police de Casablanca.

"La Vierge, Saint Jean l'évangéliste et Grégoire le Thaumaturge" a été peinte par Le Guerchin en 1639.  Influencé par Le Caravage (1571-1610) et son travail sur la lumière, Le Guerchin a élaboré un style naturaliste qui lui vaudra une grande notoriété en Italie et à l'étranger.

Pour rappel, c'est en février dernier que le procureure de Modène, Lucia Musti, avait fait savoir que les autorités italiennes avaient été informées via Interpol que "Le Guerchin" a été localisé par les autorités marocaines.

Ces dernières ont indiqué qu'une toile de grande dimension pouvant correspondre à un vol survenu en Italie avait été retrouvée au cours d'une enquête portant sur "trois de leurs compatriotes". Les trois hommes en question tentaient de vendre le tableau pour 940.000 euros à un riche entrepreneur marocain qui a reconnu la valeur de l'œuvre et donné l'alerte.

Lire aussi: http://quid.ma/a-la-une/un-chef-d%E2%80%99oeuvre-du-peintre-italien-giovanni-francesco-barbieri-retrouve-au-maroc

Selon Telquel, qui cite une source à la BNPJ, le voleur du tableau est un Marocain résident en Italie et propriétaire d'un café à Ben M'sik. Quant à ses complices, ils seraient de simples ouvriers qui souhaitaient s'enrichir rapidement. Pour l'heure, la manière dont cet homme s'y est pris pour dérober cette œuvre aux dimensions si importantes, reste un mystère.