Le ministère de la Culture offre des subventions à 151 projets dans le domaine du théâtre

5437685854_d630fceaff_b-
889
Partager :

Un total de 151 projets ont bénéficié des programmes de subvention du théâtre en 2016 pour une enveloppe globale de 15 millions de DH (MDH), contre 3 MDH en 2012, a indiqué, lundi 27 mars à Kénitra, le ministre de la Culture, Mohamed Amine Sbihi.

La subvention des projets culturels et artistiques dans le domaine du théâtre se fait selon une nouvelle approche, basée sur la préservation des acquis et l'extension des domaines d'appui, à travers la domiciliation des troupes de théâtre et l'augmentation considérable le budget alloué, en concertation avec les professionnels, a-t-il souligné dans une allocution lu en son nom par le secrétaire général du ministère de la Culture, lors d'une cérémonie de lancement officiel de la célébration de la journée internationale du Théâtre, au Centre culturel de Kénitra.

Les domaines de soutien ont porté sur la production, la commercialisation, la domiciliation des troupes, les tournées nationales de théâtre, les séjours artistiques et la participation aux festivals et au théâtre de la rue, explique le ministre, soulignant la nécessité de coopérer avec les différents acteurs, notamment les syndicats, les associations et les créateurs dans l'élaboration de propositions concernant la loi sur la statut de l'artiste, les métiers artistiques ou les subventions.

Ils ont également concerné l'élargissement du réseau des théâtres par la mise en place de plus de 40 espaces de théâtre entre 2012 et 2016, en accordant une priorité aux villes lointaines et aux zones rurales, outre l'amendement de la loi sur le statut de l'artiste et la commercialisation intensifiée des productions de théâtre dans les différentes manifestations et festivals.

Le ministre a aussi mis en avant la nouvelle approche du ministère de la Culture pour l'appui au théâtre depuis 2012, qui a donné ses fruits en matière d'amélioration de la situation sociale des artistes et de leurs conditions de travail.

M. Sbihi a également précisé que le ministère veille à rendre hommage aux célèbres acteurs, tels que Abdelkader Moutaâ et Noureddine Bikr, en reconnaissance à leur rôle dans le développement du théâtre marocain ainsi que la télévision et le cinéma, ajoutant que cet hommage consolidera la culture de la reconnaissance à ces deux acteurs et à travers eux à l'ensemble des acteurs marocains qui ont sacrifié plusieurs années au service de l'action artistique.

Le ministre n'a pas manqué de saluer les qualités des grands dramaturges marocains qui ont disparu, à l'image de Feus Hassan El Joundi et Jamal Eddine Dkhissi, qui "ont marqué de leur empreintes créatives et humaines la scène artistique et théâtrale au delà des frontières nationales".

Célébrée le 27 mars de chaque année, la Journée internationale du théâtre est marquée cette année par l'organisation de quelque 180 spectacles dans les différentes villes du Royaume.