Les Nuits Photographiques d'Essaouira, du 3 au 5 octobre

5437685854_d630fceaff_b-
307
Partager :

Essaouira - La quatrième édition des Nuits Photographiques d’Essaouira (NPE-2019), un événement éclectique tourné vers le grand public et offrant une fenêtre sur l’Afrique et la Méditerranée, aura lieu du 3 au 5 octobre prochain dans la cité des Alizés.

Ce rendez-vous annuel de l’art photographique se veut un festival convivial animé par des photographes pour des photographes amateurs comme professionnels. Il s’agit donc d’un véritable espace de rencontres pour les acteurs du monde de la photographie au Maroc, expliquent les organisateurs.

La finalité de cette rencontre artistique riche en couleurs est donc de faire connaître à un large public le meilleur de la photographie de l’Afrique et de la Méditerranée, de parvenir, à l'avenir, à mettre Essaouira sur la carte des grands festivals de photographie du Continent, à l’instar des festivals « Lagos photo », «les Rencontres photographiques de Bamako » et « Addis Foto Fest », et de promouvoir des espaces et des instants de partage autour de cet art, ajoutent-ils.

Autrement, au-delà de garantir une visibilité accrue aux jeunes talents d’Afrique et de la Méditerranée, ces Nuits ont au coeur de leur démarche le désir de les accompagner mais également d’initier le grand public au regard et à la pratique de la photographie.

Après trois éditions, l’équipe des Nuits Photographiques d’Essaouira ambitionne de donner un nouveau départ et une autre envergure à un festival qui a déjà su trouver sa place et son public sur la scène marocaine, relève-t-on de même source.

Créées dans l’esprit du festival des Nuits Photographiques de Pierrevert, les NPE est un événement populaire mais également un espace privilégié d’échanges entre professionnels. 

Les Nuits ont su fédérer une communauté autour de la photographie au Maroc et est devenue incontournable pour les photographes, indique-t-on.

Les NPE se sont aussi révélées comme un lieu privilégié pour la photographie émergente comme en témoigne le succès de projets des lauréats comme ceux de Yoriyas, Marc Belli et Hakim Benchekroun, qui ont été révélés au grand public par le festival, ajoute la même source, faisant savoir que pour l’édition 2019, l’objectif sera de recentrer l’organisation au Maroc et une sélection plus ouverte à l’international.

Au menu de cette nouvelle édition, figure un Concours autour d’une soirée-projection dans l’espace public, surtout après la consolidation ces trois dernières années, grâce aux NPE, d’une scène marocaine en plein essor tout en proposant des regards nouveaux.

Ainsi, dans la continuité de cette démarche, cette nouvelle édition des Nuits Photographiques d’Essaouira prend le pari de mettre en avant la photographie comme forme d’engagement. L’ambition est donc d’encourager le traitement de thématiques fortes tout en valorisant particulièrement la cohérence plastique et narrative des projets, expliquent les organisateurs, précisant qu’il s’agit d’une excellente opportunité de montrer de la photographie autrement et ce, en encourageant davantage la diversité des dispositifs et des projets (projets multimédias, de photojournalisme autour de démarches artistiques contemporaines etc. )

Le dispositif central du festival concernant la soirée de projection, prend place sur les murailles de la place Moulay El Hassan, en proposant de montrer les projets de 50 photographes, dans des films de moins de 5 minutes mêlant musique et photographie. C’est à la suite des projections que le jury se réunit et distingue les lauréats.

Les festivaliers seront également au rendez-vous avec une exposition collective prévue au Borj Bab Marrakech, et qui porte l’ambition de rassembler et de mettre en avant des talents.

Au programme figure aussi une Lecture PortFolio, une occasion pour des photographes d’avoir un moment privilégié avec un professionnel de l’image afin de présenter et discuter leur travail. Il s’agit également d’une manière pour les professionnels de l’image de repérer les talents émergents.

Le public sera aussi convié à une série d’ateliers et de conférences dédiés aux photographes aguerris. Cette année, l’accent sera mis sur la remise au goût du jour de pratiques dites « anciennes » et de savoir-faire originaux.

L’espace de Dar Souiri, quant à lui, abritera la grande exposition monographique de Khalil Nemmaoui, comme parrain de cette nouvelle édition des NPE.

A l’institut Français de la cité des Alizés, le photographe au grand talent et de renommée internationale, Hans Silvester, aura l'occasion de rencontrer un public nombreux, le temps de témoigner de sa trajectoire et de lui présenter les peuples Massai.

Créées à l’initiative du photographe Stéphane Kossmann en 2016, les Nuits Photographiques d’Essaouira portent l’ambition de créer un espace de dialogue et de partage autour de la photographie contemporaine, rappelle-t-on.