''Mashahide'' dédié à Rabat, un voyage féerique dans la mémoire de la capitale du Royaume

5437685854_d630fceaff_b-
567
Partager :

Rabat - Le spectacle visuel "Mashahide", qui retrace en son et lumières l'histoire de Rabat, sera organisé samedi sur la rive Bouregreg-Rabat par la Fondation de l’Académie du Royaume du Maroc pour la coopération culturelle.

Initié en partenariat avec la Fondation OCP dans le cadre de ses activités culturelles autour de "Rabat, ville des lumières", l'évènement est un poème visuel spectaculaire d’une durée de soixante minutes, indique la Fondation dans un communiqué.

"Mashahide", qui sera projeté à 21H et 23H sur la muraille des Oudayas, est un voyage féerique dans la mémoire de la capitale Rabat, de sa naissance à nos jours. Il s’attarde sur les événements et les personnages incontournables et relie le passé au présent en mettant en valeur les qualités éternelles d’un art de vivre exceptionnel.

Ce spectacle visuel est constitué de 14 séquences consacrées portant notamment sur "Gloire à celui qui des faits et gestes des anciens a fait un modèle de conduite pour leurs successeurs", "les premiers habitants du Maghreb / gravures et peintures rupestres", "Hannon le carthaginois, prince navigateur", "Nos rivages s’animent", "Juba II, Ptolémée, Caligula".

L'accent est également mis sur le premier siècle de l'Islam et les différentes dynasties qui se sont succédé au Maroc, des Idrissides jusqu'au Alaouites en passant entre autres par les Almoravides, les Almohades, les Mérinides et les Saâdiens. Il est aussi question de l'immigration des Andalous vers Rabat, l'ère des Corsaires et les menaces chrétiennes sur le Royaume.

Sous le régime du Protectorat, la Révolution du Roi et du Peuple provoque l’exil à Madagascar de Sa Majesté Mohammed V. A Aix les Bains, les négociations aboutissent à la reconnaissance de l’Indépendance du Maroc.

Le spectacle revient en outre sur les progrès sans pareil réalisés sous la dynastie des Alaouites avec entre autres la restauration de la Qasbah des Oudayas sous le règne des sultans Moulay Rachid et Moulay Ismael.

Il évoque aussi l'ère du Protectorat et la Révolution du Roi et du peuple, mais également le règne di Roi Mohammed VI qui fonde la pluralité riche et féconde de la Nation.