Mehdi Qotbi rencontre l’ambassadeur de Chine au Maroc

5437685854_d630fceaff_b-
991
Partager :

Les perspectives de jumelage entre les musées marocains et chinois ont été au centre d’une rencontre, ce mercredi 25 octobre, à Rabat entre le président de la Fondation Nationale des Musées (FNM), Mehdi Qotbi et l'ambassadeur de Chine au Maroc, Li Li

S’exprimant à cette occasion, le diplomate chinois a indiqué que le Maroc et la Chine disposent de plusieurs modalités pour "établir dans un avenir proche une relation de jumelage entre les musées des deux pays, qui servira à créer des plateformes pour faire connaître le Maroc aux Chinois et la Chine aux Marocains".

Li Li s’est félicité de la visite effectuée par le roi Mohammed VI l’année dernière en Chine et qui a constitué un "pas important" vers l’établissement d’un partenariat stratégique entre les deux pays, mettant l'accent sur la grande importance que revêt la coopération culturelle entre la Chine et le Maroc.

Pour sa part, Mehdi Qotbi a salué l'initiative d'ouverture pour le renforcement de la diplomatie culturelle entre le Maroc et la Chine, deux pays de tolérance et riches de par leur patrimoine, faisant observer que "même si les deux pays sont loin en termes de distance, nos cultures réciproques nous rapprochent encore davantage".

Le président de la FNM a rappelé la forte présence des musées marocains dans le monde arabe et sur le continent africain, se réjouissant de la haute sollicitude dont SM le Roi entoure le secteur de la culture.

Le royaume dispose de musées "d’une richesse et d’une variété extraordinaire" et œuvre pour un développement culturel en intégrant toutes ses régions, notamment à travers l’inauguration du musée national de la céramique à Safi et du musée national du tissage du tapis à Marrakech prévue pour le mois de décembre, a-t-il souligné.