Oujda : La 3ème édition de ''Lettres du Maghreb'' sous le signe de la transmission (9-13 octobre)

5437685854_d630fceaff_b-
348
Partager :

Oujda – La ville d'Oujda accueillera, du 9 au 13 octobre prochain, la 3ème édition du Salon maghrébin du livre «Lettres du Maghreb», qui se déroulera cette année sous le thème de la «transmission».

À travers cet évènement, organisé par l’Agence de l’Oriental sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, la région de l’Oriental aspire à instaurer une dynamique positive dans le secteur du livre, de l’édition et de la lecture, indiquent les organisateurs dans un document.

Cette édition accueillera près de 300 auteurs, éditeurs, académiciens et lecteurs d’horizons différents, affirme-t-on, ajoutant que, fidèle à sa tradition, le salon mettra à l’honneur l’Afrique, le Cameroun cette année.

La précédente édition de «Lettres du Maghreb» a permis d’interroger les multiples visions de l’universel et de le réinscrire au cœur de notre espace multiculturel, rappelle une note de présentation de l’événement, relevant que la diversité des intervenants venus d’horizons différents et la richesse des réflexions ont contribué à rendre plus audible la voix du Maghreb au sein de la pluralité des universels.

«La transmission, thème de la troisième édition, est précisément une problématique universelle, au cœur de l’humain, portée par l’aspiration à penser le Maghreb que nous voulons transmettre, à l’ancrer davantage au sein de l’Afrique et du monde», expliquent les organisateurs.

«Quelles valeurs transmettre pour préparer le +vivre ensemble+ à l’ère de l’intelligence artificielle à laquelle rien ne semble nous préparer aujourd’hui ? Face au développement des nouvelles technologies, quelles compétences transmettre, quand près de deux métiers sur trois exercés aujourd’hui ne le seront plus demain ?», s’interroge le document.

Cette 3ème édition de «Lettres du Maghreb» constitue un espace de liberté «où nous invitons les penseurs, les auteurs, les créateurs, les décideurs, à exprimer l’ambition d’une transmission lucide pour un monde meilleur», ajoute-t-on.