Production cinématographique : La subvention passe à 75 MDH en 2018

5437685854_d630fceaff_b-
347
Partager :

Les subventions de soutien à la production cinématographique nationale sont passées à 75 MDH en 2018, contre 46 MDH en 2017. C’est ce qu’a indiqué, lundi à Rabat, le ministre de la Culture et de la Communication, Mohamed Laâraj, cité dans un communiqué du ministère -département de la Communication.

Dans une intervention à l'occasion de la cérémonie de nomination des membres de la commission de soutien à la production cinématographique nationale, présidée par Fatima Loukili, M. Laaraj a exposé les efforts déployés par le ministère dans le domaine cinématographique en vue d'en faire un des leviers de développement, tout en soulignant que le nouveau cadre juridique de l'industrie cinématographique est en phase avec les changements mondiaux, selon la même source.

À cet égard, M. Laaraj a précisé que les subventions accordées aux festivals de cinéma ont doublé pour atteindre 23 MDH au titre de 2018, en plus de 2 MDH alloués au soutien des salles de cinéma, portant ainsi à 100 MDH l'enveloppe globale accordée au secteur.

Le ministre a également rappelé les réformes juridique apportées au secteur, avec notamment la refonte du cadre juridique du Centre cinématographique marocain (CCM) à travers le projet de loi portant sa réorganisation et l'élaboration d’un décret relatif à l’aide publique à la production cinématographique étrangère, notant qu'en 2018, 16 films étrangers ont été tournés au Maroc, avec un investissement global dépassant les 300 MDH.

Le département de la Communication, poursuit le communiqué, s'attèle à l'élaboration d'un projet de loi relatif à l'industrie cinématographique, en vue de mettre en place une industrie à la hauteur des aspirations et basée sur les principes de bonne gouvernance, d'égalité des chances, de compétitivité et d'ouverture sur les cultures, afin d'en faire un levier de développement économique, social et culturel.

M. Laaraj a également mis l'accent sur l'importance de l'adhésion de l'ensemble des parties prenantes à ce chantier d'importance national, pour assurer le développer et la promotion de ce secteur vital.