Récapitulatif de la cinquième journée du Casa Festival 2017

5437685854_d630fceaff_b-
757
Partager :

À mi-parcours, le Casa Festival a offert un superbe panorama du melting pot culturel de Casablanca et de ses valeurs de tolérance et de partage.

 

Plusieurs artistes marocains on été en têtes d’affiche le mardi 12 Juillet. Une cinquième journée placée sous le signe de la Fusion, les Marocains Aziz Sahmaoui et HobaHoba Spirit se sontlivréeau public, chacun à leur manière et avec du talent ! Un condensé d’esprit gnawa revu et influencé par le rock, l’afro et le reggae. Sur la scène Toro, ce mélange opérant avec magie à coups de guembris et de guitares électriques a insufflé un superbe message de paix, de tolérance et d’espoir auprès des 70 000 festivaliers, conquis par la musique et envoûtante de ces deux formations emblématiques de la scène Casawe.

Le Casa Festival a aussi su séduire le public en proposant une programmation mettant à l’honneur les Arts Vivants de la métropole, à travers ses meilleurs troupes et compagnies. Avec la pièce Arrabouz, c’est tout l’art de la halqa qui a été mis en lumière dans le quartier Hay Mohammadi. 

Pour les cinéphiles, « Casablanca fait son cinéma », donne rendez vous pour  des projections, à partir de 21h00, jusqu’au 14 Juillet.

Casablanca nous livre à travers sa culture urbaine, son cinéma et ses arts vivants, le Casa Festival démarrera pour sa sixième journée sa section We Dance. La danse, formidable levier pour fédérer le public autour des valeurs communes de WeCasablanca que sont l’excellence, l’ouverture et l’énergie, sera mise à l’honneur avec les grands chorégraphes Kader Attou et Mourad Merzouki, qui comptent bien attirer une foule de festivaliers pour un flashmob géant qui se tiendra le 14 Juillet place Mohammed V.