Trois concerts canadiens au Maroc pour célébrer le dialogue interreligieux et interculturel

5437685854_d630fceaff_b-
533
Partager :

Trois concerts canadiens sont programmés dans les villes de Rabat et Casablanca, les 6, 7 et 8 novembre pour célébrer le dialogue interreligieux et interculturel à l'occasion du 42ème anniversaire de la Marche Verte

Les trois concerts "Les cordes de la tolérance", représentés par l'orchestre de chambre les Violons du Roy et Oktoécho, en compagnie de la chanteuse maroco-canadienne Leila Gouchi, se tiennent à l'initiative du Conseil de la Communauté Marocaine à l'Etranger (CCME) en partenariat avec le conseil des arts du Canada.

Organisé en collaboration avec l’Association des amis du musée du judaïsme marocain, le conseil des arts et des lettres du Québec, le centre culturel les étoiles de Sidi Moumen, l'église Notre Dame de Lourdes et le théâtre National Mohammed V, le spectacle, sous la direction de la compositrice Katia Makdissi-Warren, réunit 24 musiciens et improvisateurs de calibre international, indique le CCME dans un communiqué.

L'expérience et les influences culturelles de chacun d'entre eux participent à l'alliance multiculturelle de ce nouveau langage musical, à travers des traditions gnawa, des musiques séfarade, arabe et occidentale et des musiciens de différents univers musicaux qui se rencontrent pour célébrer le dialogue interreligieux et interculturel.

Ce lundi 6 novembre, l'orchestre a interprété le morceau "La Marche Verte" et un hommage a été rendu à Sami El Maghribi et Salim Halali, deux icônes de la musique judéo-marocaine, fait savoir la même source.

Cet événement comprend également un répertoire classique et séfarade marocain, un mariage à la fois oriental et occidental, des classiques arabes avec des compositions gnawa de Rachid Zeroual, ainsi que des créations d’artistes québécois, notamment Anthony Rozankovic, Gustavo Cabili, Didem Basar, Katia Makdissi Warren qui s'inspirent de la rencontre musicale Maroc-Occident.

Pour rappel, "La corde de la tolérance" s’est à Rabat, le lundi 6 novembre à 19h30 au Théâtre Mohammed V. Elle sera suivie de Casablanca ce mardi 7 novembre à 19h30 à l'église Notre-Dame De Lourdes et toujours dans la capitale économique le mercredi 8 novembre 2017 à 17h au centre culturel les Etoiles de Sidi Moumen.