Une chorale de 556 élèves se produit à Tanger

5437685854_d630fceaff_b-
617
Partager :

Une chorale composée de 556 élèves des différents établissements scolaires de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima s’est produite, samedi dernier à Tanger, lors d’un concert mémorable emportant le public tangérois et les visiteurs de la ville au rythme de la musique andalouse

Organisée par l’Association Nassaim Al Andalouss des amateurs de la musique andalouse de Tanger dans le cadre des festivités commémorant le quinzième anniversaire du prince héritier Moulay El Hassan, cette soirée a vu l’affluence de centaines de passionnés et de férus de la musique andalouse et d’Al Ala, pour découvrir cette expérience atypique alliant la musique patrimoniale et l’art choral.

La chorale a été formée au terme de la troisième caravane d’Al Ala, dont la direction a été assurée par des musicologues, des musiciens et des professeurs de musique et chant, avant d’être encadrée par les deux grands professeurs Nabil Akbib et Ismail Idrissi.

Selon le président de l’Association Nassaim Al Andalouss, Ahmed Guennoun, cette grande cérémonie, qui clôture les activités de la 9ème frencontre "Andalousies de Tanger, est présentée par la Chorale de la région dans un espace historique, situé à proximité de la Kasbah et du port de la ville, estimant que "les membres de la Chorale ont fait escale à Tanger pour confirmer qu’ils sont les descendants qui vont préserver la mémoire de la musique andalouse".

La musique andalouse et Tarab Al-Ala est un art constructif qui nourrit l'esprit et raffine le goût, a-t-il déclaré, notant que la Chorale de la région est le fruit d'une idée née à l'initiative de la caravane d'Al-Ala lors de la 7ème édition de la rencontre, dont les membres sont des jeunes âgés entre 10 et 14 ans passionnés par ce genre artistique et engagés en faveur de sa promotion et sa préservation.

S'agissant de la 9ème rencontre "Andalousies de Tanger", il a fait savoir que la ville de Tanger a vibré, durant quatre jours, au rythme de brises andalouses avec un menu délicieux qui satisfait les différents goûts des amoureux du Tarab Al-Ala, et la participation de troupes locales et nationales. Cette rencontre a été marquée par un hommage rendu à l'un des pionniers de la musique andalouse au Maroc, l'organisation d'une conférence sous le thème "Moulay Ahmed Loukili, comme l'un des phares de la musique patrimoniale et une empreinte de 10 ans de résidence à Tanger", ainsi que d'une exposition de photos du défunt et d'une cérémonie de signature des deux livres sur "la poésie de la musique andalouse" et "les chants gharnatis".

A cela s'ajoute l'organisation de spectacles musicaux animés par l'orchestre de feu Moulay Ahmed Loukili, les fanfares Tadlaoui de Sefrou, l'ensemble de la musique gharnatie de Rabat, l'Association Nassim de la musique gharnatie de Oujda, l'orchestre des frères de l'art de Fès, l'ensemble de l'association Confluences musicales de Tanger, et l'orchestre de feu Abdelkrim Rais de Fès.